jeudi 1 octobre 2020

KOL, The Weasley homestead et Midnight Way MSAL

Ce mois-ci, j'ai gâté mes hommes en tricot. Un joli petit manteau d'automne pour mon fils, et une paire de chaussettes bien confortables pour monsieur. Et tout ça avec des laines de mon stock ! Et puis, en point de croix, je suis à jour pour le MSAL d'Halloween avec les indices deux et trois.


Kol, Gabrielle Dansknit :

Il y a plusieurs années, je dirais il y a six ou sept ans, nous avons visité avec mon amoureux la filature du Valgaudemar. J'en suis évidemment repartie avec quelques achats, dont notamment une vingtaine de pelotes de Cusco, 100 % alpaga, coloris Canard, d'une douceur incroyable.

Vous allez me dire que c'est énorme, mais j'en avais pris une quantité suffisante pour tricoter un pull pour monsieur et pour moi. Et comme je n'avais pas de modèle exact en tête, j'en ai pris pas mal.



Avec cette laine, j'ai donc tricoté un pull pour mon mari, mais entre temps je n'avais plus envie de me faire un pull dans cette couleur. Je me suis fait un châle, puis il me restait pas mal de laine dont je ne savais plus quoi faire. Seule solution : la transformer en layette. Et c'est donc la raison pour laquelle j'ai fait des enfants ! Bon en fait elle traînait dans mon atelier et je n'ai eu l'idée de la transformer en manteau pour mon fils que cet été.

J'ai rapidement trouvé le patron idéal, simple et efficace. J'ai tricoté la taille 2-4 ans, c'est un peu grand mais en retroussant les manches, ça le fait. En plus il pourra sans doute le remettre l'année prochaine !

Le patron est très clair. C'est la première fois que je tricotais une capuche et ça c'est fait très simplement.


J'ai trouvé ces adorables petits boutons dinosaures chez Veritas, ils s'accordent très bien avec la laine je trouve. Et cette laine... Une merveille de moelleux et de douceur. Elle ne passe pas en machine mais comme c'est un manteau, il ne devrait normalement pas y avoir trop de tâches de soupe et autre sauce bolo dessus.

Mon garçon, qui a 16 mois, se fiche un peu du moelleux de la laine je pense. Par contre il est trop content de la capuche, ça le fait rigoler !


The Weasley homestead, Erica Lieder :

J'avais acheté il y a un an peut être de la laine Signature pour en faire un doudou renard. J'en avais profité pour acheter d'autres coloris afin d'en faire des chaussettes, dont un gris très simple pour l'amoureux.

J'ai dégainé mon patron de chaussettes homme fétiche (le patron, pas l'homme)  et je les lui ai tricoté la semaine passée, et j'ai réussi à les terminer le jour de son anniversaire, c'est pas la classe ça ? Il les a tout de suite enfilées.


En fait, je ne lui tricote plus que ce patron de chaussettes. Il est un peu modifié car j'ai ajouté en dessous des pieds une bande de côtes 1/1 car ça permet de moins glisser dans les chaussures.

Comme j'ai décidé que je ne lui tricoterait plus de pulls (il ne les met pas car il a toujours trop chaud), il est très content quand je lui fait une paire de chaussettes. Et au moins, je sais qu'elles seront utilisées !

Il me reste un peu moins de la moitié de la pelote, je pense que je vais en faire une paire pour moi. Mais avant je me tricote un pull dans une sublime laine de la Fée Fil, que j'espère pouvoir vous montrer le mois prochain !

Midnight way MSAL, the Frosted pumpkin stitchery :


Ce mois-ci, j'ai eu les indices 2 et 3 de ce design. J'ai moins aimé le deuxième, l'animalerie. Il est très mignon, ça a été un réel plaisir à broder, mais ce n'était pas un coup de foudre.

Par contre le troisième, ohlala ! Non mais regardez moi ce fantôme trop chou ! Est ce que ce n'est pas le spectre le plus mignon de toute l'histoire du point de croix ? En fait toute la librairie des écrivains fantômes est trop mignonne. J'ai adoré ! Vivement le dernier indice !



vendredi 11 septembre 2020

Yoki, Arisu, Nilla, Zelda map et mystery SAL

Ce mois-ci a été productif ! Trois projets tricots sont finis et deux projets point de croix ont avancé. Tout ça malgré une canicule et la préparation de mon mariage, heureusement que les vacances étaient là !

Yoki, Regina Moessmer :

Le mois passé, je vous disais que j'avais commencé un pull en Allino de BC Garn (50% coton, 50% lin). C'est une laine que j'avais commandé pour me faire un top d'été, mais le résultat n'avait pas été concluant donc j'ai tout défait et cherché un projet spécifiquement adapté à ce fil. Je suis tombée sur ce très beau pull, justement désigné avec cette laine. En plus, j'en avais acheté beaucoup trop pour un top. D'ailleurs, après avoir fini ce pull, il me reste encore trois ou quatre pelotes. Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, mais je ne doute pas que je trouverais le projet parfait à un moment ou à un autre.

Revenons à ce pull. J'ai eu un peu de mal au début car les explications sont très très détaillées. Par exemple, il est répété à plusieurs reprises, à des endroits différents, de ne surtout pas oublier la troisième boutonnière. Donc à chaque fois j'avais une petite frayeur, pensant que je l'avais oubliée, mais non, je n'en étais pas encore à cet endroit-là.

Mais une fois que j'ai pris le temps de bien lire et comprendre la manière d'expliquer, ça a roulé tout seul. On est clairement pris par la main du début à la fin et c'est très agréable.

Il y a juste un moment où je n'avais pas compris s'il fallait continuer la fausse couture en-dessous de la manche. Il s'avère que oui, mais je ne m'en suis rendue compte qu'au bout de trois cm. Bon, c'est en-dessous de l'aisselle donc personne ne le voit.


La construction est très sympa, on ne s'ennuie on pas ! Et la laine est effectivement parfaite pour ce projet, très agréable à tricoter quand il fait chaud.

Je suis absolument ravie du résultat. Il est parfait à porter avec un jeans ou un short, au-dessus d'un tee-shirt simple... C'est vraiment le pull à enfiler sans se poser de questions. En plus, il correspond aussi au style auquel j'aspire...

Le seul bémol : les boutonnières n'arrêtent pas de s'ouvrir. Je ne ferme que les deux boutons du bas. Je pense que je vais coudre jusqu'à la deuxième boutonnière, ce sera plus simple. En plus, quand j'ai cousu les boutons (trouvés chez Veritas) j'étais en vacances et je n'avais pas de fil à coudre donc j'ai utilisé ce que j'avais sous la main, du fil à broder DMC. J'espère que ça va tenir !




Depuis l'année passée, j'ai très envie de tester le lin Antigone de chez Rerum Natura. J'ai trouvé ce printemps ce très beau patron de tee-shirt estival, qui me semblait parfait pour aller avec ce fil.

Seulement, quand j'ai voulu en commander, il n'y avait plus de stock. Ne voulant pas attendre, j'ai pris de la Allino de BC Garn. Dès que je l'ai reçue je l'ai mise sur mes aiguilles et j'ai tricoté du bas jusqu'aux emmanchures, et même au-delà... Je voyais bien que ce tee-shirt était trop large, et le tissu trop lâche, mais je persistait...


Finalement j'ai tout défait (j'avais 32 cm d'aisance, deux fois plus que ce que disait le patron) et j'ai tricoté le pull présenté au début de cet article. Je pense que si j'avais baissé la taille d'aiguilles de 4 à 3,5 ou même à 3, ça aurait été top. Mais je voulais passer à autre chose.

Cependant, je gardais toujours en tête l'idée d'associer l'Antigone à ce patron. Alors quand il y en a eu de nouveau en stock, j'ai foncé. Surtout que j'avais craqué sur cette couleur, Voie lactée.


Pour ne pas refaire la même erreur, je me suis pliée à l'exercice de l'échantillon. Et je n'en ai pas tricoté un, ni deux, mais bien trois pour être sûre de mon coup ! Au final j'ai opté pour des aiguilles 3 et je suis très satisfaite du tissu obtenu, léger mais pas transparent.

Tout au long du processus, mon mari (hiiii je peux enfin le dire !) était sceptique, pour lui la maille c'est pour les pulls. Quand le top est tombé des aiguilles, je l'ai enfilé, je suis allée voir dans un miroir et là... C'était le drame. L'aisance était bonne mais le tissu trop rigide, ce qui donnait un effet un peu bobonne. Je me suis dit que si ça ne changeait pas après blocage, je rajouterais des manches pour casser cette impression. Mais heureusement le blocage a eu un effet magique sur le tissu qui est devenu beaucoup plus fluide.


J'ai enfilé le vêtement, et avant même de me voir dans un miroir, je me suis sentie bien. Monsieur a tout de suite approuvé, et j'ai même reçu des compliments le soir même de sa cousine.

En plus, le fil passe en machine. Je l'ai déjà intégré deux fois à une lessive, sans prendre de précaution à part le séchage à plat, et ça s'est très bien passé.


Je suis très contente de m'être lancée dans l'aventure des tops d'été en tricot. J'en avais déjà tricoté deux il y a huit ans mais le résultat n'avait pas été probant. Mais avec une coupe plus moderne comme ici, c'est parfait !

J'ai déjà repéré un patron que je vais tricoter au printemps prochain. Par contre je l'ai fini après la canicule, donc il n'a pas pu passer le test des grosses chaleurs. Ça tombe bien il fera trente degrés lundi !


Pendant le confinement, j'ai eu la très mauvaise idée de faire un petit tour sur Instagram avec ma fille à côté de moi. A un moment apparaît sur mon fil d'actualité une jolie petite licorne rose et ma fille a complètement flashé dessus. Alors quand je lui ai proposé de lui tricoter quelque chose, elle a tout de suite demandé cette peluche (ma fille, la monomaniaque des licornes).

Oh, des bonbons !

Oh, des bonbons !

J'ai dans mon stock depuis un bon bout de temps de la Andine de la filature du Valgaudemar dans un rose qui ne m'inspire que moyennement. En plus, elle est non superwash donc je n'avais pas trop envie de la transformer en pull pour enfants... Bon vous allez me dire qu'en peluche ce n'est pas l'idée du siècle non plus, mais au moins je destashe.


Miam !

Je l'ai tricotée en deux ou trois soirées. Plus un petit peu en journée car "tu peux tricoter ma licorne stp maman ?" Ok, pas de problèmes ma chérie ! Pour une fois que je peux tricoter à côté d'eux...

Elle jouait déjà avec quand ce n'était qu'une tête, puis elle s'est promené toute une journée avec "sa licorne à une patte" et enfin je l'ai déposée une fois finie à côté d'elle pendant qu'elle dormait.


Je vais tout dévorer !!!!

Je n'ai utilisé que de la laine de mon stock. C'est ma fille qui a choisi les couleurs, y compris celles de la crinière et de la queue.

Les explications, en anglais, sont très claires. Cette licorne fait apparemment partie d'une collection d'animaux fantastiques, mais je n'ai pas encore été voir les autres modèles. En tout cas je recommande vivement cette marque de patrons.

Cette peluche est prévue pour être tricotée en worsted mais comme j'ai principalement de la fingering dans mon stock, j'ai simplement doublé mon fil et c'est parfait.


C'était pas une bonne idée, j'ai mal au ventre...


J'ai très peu avancé sur ma carte de Zelda ce mois-ci, car à partir de la moitié du mois j'ai commencé un mystery sal passionnant. J'ai quand même fait quelques croix, et je pense pouvoir affirmer sans trop me tromper qu'elle sera finie avant la fin de l'année. Mais en attendant, elle reste au dodo le temps de finir mon autre encours !



Lors de son dernier podcast, Tricot et Stitch a évoqué un mystery sal sur le thème d'Halloween organisé par mes designers préférés. Je suis allée voir sur leur site et j'ai découvert qu'ils avaient déjà fait des mystery sal sur le thème d'Halloween et de Noël. Et ce sont justement les deux patrons que j'avais prévu de faire juste après ma carte ! Comme celui de cette année est présenté comme la suite, je me suis dit que je pouvais me lancer dans l'aventure les yeux fermés.

Je suis en général plutôt frileuse à l'idée des patrons mystère. En tricot, je n'ai essayé qu'une fois et j'ai détricoté à partir du deuxième indice car je n'aimais pas le résultat. Au point de croix, je n'avais jamais fait attention au fait que ce genre de challenge existait. Mais je dois vous avouer qu'ici, je m'amuse beaucoup !

Nous avons reçu le premier indice le 16 août vers 19h, le deuxième le 31 août à la même heure. A chaque fois j'interromps tout pour montrer le patron à ma famille émerveillée.

D'ailleurs, ma fille a voulu que je commence tout de suite le 16 août, avec elle à mes côtés. Tous les matins, je leur montre mon avancée. D'ailleurs je suis assez fière de ma fille car en voyant le patron (et après quelques explications), elle a tout de suite repéré les éléments à faire en noir brillant. Et bien sûr, je devais attendre qu'elle soit à côté de moi pour broder ce fil ! Mon fils, lui, fait du tambour sur la toile. C'est vraiment familial, le point de croix !


Bon, avec tout ça, je ne vous ai toujours pas parlé du patron. C'est une rue avec des magasins d'Halloween. Pour l'instant j'ai brodé la boutique de balais d'Hilda la petite sorcière, et c'est trop mignon !

Il est normalement prévu d'utiliser une toile Aïda violette avec des nuances mais je n'en trouvais pas par ici et j'avais un peu peur de prendre une violette toute simple. Alors j'en ai pris une gris très clair. En même temps, c'est la couleur habituelle de mon ciel belge !

La prochaine fois j'essaierai de me rapprocher un peu plus de la couleur préconisée. Ici c'est très joli mais la toile utilisée par les designeuses donne un côté très mystérieux et étrange à cette rue, parfait pour Halloween ! Et puis ce sont des designeuses qui ne laissent rien au hasard, on peut vraiment y aller les yeux fermés...

Je vous disais donc qu'on utilise dans ce projet du noir brillant. Je ne savais même pas que c'était possible ! Je trouve ça très joli mais aussi très... Subtil. Il faut le savoir pour le voir.

Depuis que j'ai commencé à écrire cet article j'ai déjà fini je deuxième indice, et le troisième arrive le jour où le knittich commence, c'est vraiment un mauvais timing ! Mais je vous en montrerai plus le mois prochain.

Bonne rentrée à tous !

mardi 4 août 2020

Artichaut, Yoki, Zelda et Harry Potter

Ce mois-ci n'a pas été super productif niveau tricot. Il aurait pu l'être si je ne m'étais pas obstinée à tricoter tout le corps d'un top avant de me résoudre à le défaire alors que j'aurai pu clairement deviner dès les premiers rangs que ça n'irait pas.

Donc, pour ce mois-ci, je vous présenterait un petit gilet sans manches pour ma fille, le début d'un pull d'été pour moi, mon avancée de la carte d'Hyrule au point de croix mais aussi mon Harry Potter giant sampler fini mais aussi joliment encadré.



Alors que je surfais sur le site de De Rerum Natura, ma fille a craqué sur... À peu près tous les modèles pour petite fille. Bon, je lui ai promis de lui tricoter un gilet Arc en Ciel, mais cet hiver. Alors on a trouvé un compromis pour ce mois-ci : un Artichaut.

Tout a commencé parce que je voulais absolument essayer la laine Antigone de la même marque. Ma fille avait de manière surprenante choisiu un joli bleu, mais quand j'ai voulu commander, j'ai vu que cette qualité était en rupture de stock. Hors, c'était un jour où j'avais très envie d'acheter de la laine. Bon j'avoue, c'était aussi pour me tricoter un projet. Alors on a rapidement été voir sur Laine et Tricot pour commander une autre laine : de la Allino de BC Garn, pour elle comme pour moi. Je lui ai demandé la couleur qu'elle voulait et elle a choisi du rose. Mais on a fait ça dans la précipitation et ça a posé problème pour les deux projets.


La laine est agréable, 50% coton 50% lin, et le patron encore plus. J'aime beaucoup les explications et l'univers de Solenn. J'avais déjà tricoté la version bébé pour ma fille.

Et je vais vous dire, heureusement que la réalisation a été agréable, parce que j'ai l'impression que ce gilet ne sera pas beaucoup porté.

D'une part, parce que finalement quand il fait frisquet, il ne réchauffe pas les bras. Et quand il fait chaud... Il faut vraiment avoir une température assez spécifique pour en profiter.

D'autre part, ma fille a été assez déçue en voyant le projet terminé car elle avait oublié qu'on avait changé de laine et donc de couleur entre temps. Elle se l'imaginait donc bleu. Elle m'a avoué qu'elle ne l'aimait pas trop, mais qu'elle ferait un effort pour le porter. Clairement, je n'ai pas envie de le lui imposer, d'autant plus que c'est la première fois qu'elle n'aime pas quelque chose que je lui tricote. 

Maintenant elle m'a réclamé un bonnet car "elle voudrait aller dans le grand Nord quand elle sera grande". Bon ben, je lui en ferait un à la rentrée !

Yoki, Regina Moessmer :

Donc, je vous disais que j'avais commandé de la laine dans la précipitation. À la base, je voulais me faire un top d'été. Que j'ai tricoté aux trois quarts avant de me résoudre à le détricoter car il était beaucoup, beaucoup trop large. Et le tissu était trop lâche. Mais parfois j'ai une sorte d'aveuglement : "mais non, il sera très bien une fois fini, si je flotte dedans c'est parce qu'il est encore sur les aiguilles... Et puis il faut une aisance de 15 cm, c'est normal que ça fasse large !" (Après vérification j'en étais à une aisance de 32 cm. Pas vraiment ce que le patron disait) bon après, peut être que j'aurai pu faire un échantillon, ça aurait sans doute aidé aussi !


Donc, j'ai tout détricoté et j'ai cherché après un projet qui pourrait mieux correspondre à cette laine. Je suis rapidement tombée sur ce très joli pull, justement créé dans cette laine. Et là où ça tombe bien, c'est que j'avais commandé sans le faire exprès beaucoup trop de laine pour faire un top. Je pense même qu'il m'en restera après avoir fini le pull.

Et il s'avère que l'association laine / patron est parfaite. Je vous reparlerai de tout ça quand il sera fini le mois prochain. Sachez juste que je suis très enthousiaste.

Entre temps, l'Antigone de De Rerum Natura est revenue en stock, et j'en ai commandé pour faire mon top. Et pour la première fois depuis des années, pour ne pas avoir la même blague, je me plie à l'exercice de l'échantillon. J'en suis à mon deuxième car je ne trouve pas la bonne taille. Mais ça aussi, je vous en reparlerai le mois prochain.

Hyrule light world Map :


J'ai bien pu compléter la partie centrale de la carte, mais je suis (encore) tombée à court de vert prairie alors qu'il ne me restait qu'une vingtaine de croix à faire. Et il n'y en avait plus en magasin. Décidément, j'ai des problèmes avec les stocks moi en ce moment...


Bon pas grave, j'ai commencé une autre section en attendant et je dois dire que ça fait du bien de reprendre un motif autre que le remplissage, où il faut de nouveau compter, réfléchir... Ici je suis en train de broder une partie du désert et j'ai très hâte de voir le résultat !


Harry Potter giant sampler :

Deux ans. C'est à peu près ce qu'il m'a fallu pour arriver au bout de ce projet. Je l'ai fini il y a plus ou moins un an. S'il m'a fallu tant de temps pour en venir à bout, c'est parce qu'il y a vraiment, vraiment trop de personnages à mon goût.


Personnages qui ont chacun leur style, qui sont très beaux, mais trop nombreux à réaliser. J'avais l'impression de toujours faire la même chose. Surtout la ligne avec la famille Weasley...


Bon après, c'est une saga littéraire qui comporte de nombreux personnages et je suis heureuse de tous les retrouver et ça donne super bien quand c'est fini. En plus, c'est assez incroyable de se dire qu'avec le même modèle de personnage, rien qu'en changeant des détails, des couleurs, on peut obtenir des résultats si différents.

J'ai très hâte de l'accrocher au mur, et je peux vous dire qu'il fait son petit effet auprès des invités...


samedi 4 juillet 2020

Catechu, petite marinière moderne et Zelda map

Bonjour tout le monde ! On y est, c'est l'été, les vacances, les glaces, les pêches, le rosé et les aubergines... J'espère juste qu'on échappera aux canicules cette fois-ci.

Ce mois-ci, je vous présente un pull pour moi, un autre pour mon fils et ma progression sur ma carte de Zelda au point de croix.




On commence par ce pull entamé le mois passé, dont je vous avait montré la dentelle. Je craignais qu'il ne soit trop large mais il est juste parfait. Que ce soit la largeur ou la longueur, il est idéal. 

Une fois la dentelle mise en place, tout roule. J'ai juste eu un couac quand il a fallu refermer les épaules avec la technique des trois aiguilles, car au lieu d'assembler l'épaule gauche devant avec l'épaule gauche dos, et la droite avec la droite, j'ai inversé et j'ai fait devant droit avec devant gauche et pareil pour le dos. J'ai dû défaire et refaire mais clairement on ne voit plus rien.


Et cette laine... De la Milburn 4 ply de Eden cottage yarn, coloris Catmint. Je l'adore. Un beau gris lumineux... En plus, elle a l'avantage d'être vendue en pelotes, ce qui est pratique pour ne pas avoir trop de restes. Ah final il me reste presque une pelote entière mais je l'utiliserait bien à un moment ou à un autre.

Il se construit du bas vers le haut. C'est moins pratique pour l'essayer et adapter la longueur mais paradoxalement c'est une technique qui me permet d'obtenir une bonne longueur. En effet, quand je tricote du haut vers le bas, j'en ai ras le bol quand j'arrive à la fin du corps et j'ai tendance à m'arrêter un peu trop tôt. Ce qui n'est pas le cas en bottom up.

Bon, verdict, ce pull est parfait. J'en suis folle et c'est aussi pour ça que je ne veux pas que les températures montent trop, sur je puisse au moins l'enfiler le soir dans le jardin !



Toujours dans l'optique d'écouler mes restes, je suis particulièrement contente d'avoir enfin trouvé un projet pour mes trois pelotes d'Annecy de Bergère de France achetées il y a 6 ans.

C'est un petit pull rayé avec un point texturé très simple et idéal pour écouler les restes. Il existe aussi en version adulte.

Je l'ai tricoté en taille 2-4 ans, et il n'y a eu aucun problème à la réalisation. Il y a juste un truc qui me rend un peu perplexe : pour cette taille, la longueur des manches est de 7 cm de plus que le corps. 7 cm ! C'est énorme ! En plus, si on regarde les autres tailles, c'est différent. Par exemple, pour la taille 8-10 ans, la longueur des manches est de 2 cm de moins que le corps. J'ai décidé de faire les miennes de la même longueur que le corps et c'est parfait.


Il me reste moins de 1 g du coloris principal, qui va rejoindre mes bouts de laine pour mettre des manches en attente, donc je suis ravie. Quand au coloris contrastant, de la Tosh mérinos light coloris Chicory, reste d'un pull pour mon homme et déjà utilisé dans un pull pour ma poulette, il m'en reste encore pas mal mais je pourrais le réintégrer à un autre projet.

Bon clairement, c'est un pull qui va attendre bien sagement l'automne dans sa commode, mais je suis vraiment contente de l'avoir fait : en une semaine j'ai écoulé ces vieux restes et obtenu un joli pull pour mon garçon, c'est vraiment gratifiant !

Carte de Zelda :

Comme annoncé le mois passé, ici je me suis consacrée à compléter ma carte avec les couleurs qui me manquaient à cause du confinement. Rien de bien foufou, mais quel plaisir de voir ces vides se remplir !


Franchement, ce fait tout de suite beaucoup plus propre. Ce n'est pas très passionnant à faire donc je ne fais pas de très longues séances de broderie, mais en tout cas c'est très satisfaisant. Eh puis quand on n'a pas trop envie de réfléchir c'est parfait.

Et puis, regardez comme mon village Cocorico est beau maintenant...  :-) Je pense arriver à compléter toute la ligne centrale d'ici la fin du mois prochain, mais je ne me mets pas de pression.


mardi 2 juin 2020

Yule, Catechu, Zelda et licorne

Bonjour tout le monde ! En ce joli mois de mai, j'ai tricoté un châle, et j'ai commencé un pull que j'espère terminer le mois prochain. Je vous montrerai aussi mon avancée dans ma carte de Zelda, ainsi qu'un autre point de croix fait il y a quelques mois pour ma fille.



Lorsque j'ai fini de tricoter mon Ravello, il me restait pas mal de laine ,: près d'un écheveau de Hedgehog fibers sock yarn coloris Crystal et plus d'un en Cascade Heritage blanche ! Alors j'ai décidé de les utiliser tout de suite. J'essaie vraiment de tricoter ce que j'ai en stock pour le moment et y rajouter d'aussi gros restes aurait été contre productif.

Dans le premier Woolez vous, il y a un patron de châle bicolore qui m'avait tapé dans l'oeil. Bon, je n'ai clairement pas besoin d'un nouveau châle, mais là, c'était pour écouler mes restes, alors...


Bon normalement il se fait avec trois écheveaux dont un en mohair mais je me suis lancée comme ça, en me disant que je modifierait sur la fin si je tombais à court de laine. Au final, j'ai dû diminuer la dernière section de dentelle et je n'ai tricoté que 12 rangs au lieu de 24. Ça ne choque pas et on peut dire que j'ai réussi ma mission d'écouler les restes puisqu'il ne me reste plus que 2 g de gris et 0,5 de blanc.


Pour la réalisation, c'est un châle assez classique, sympa à faire, avec une alternance de rayures au point mousse et de sections de dentelle. Pour la bordure par contre, on la tricote perpendiculairement au châle. C'est pratique, car on ne tricote alors plus que des petits rangs et donc on peut avancer même quand on a peu de temps devant soi. Par contre, j'ai trouvé ça interminable... Autant ça ne me dérange absolument pas de tricoter des rangs longs, voire très longs (ex : plus de 500 mailles) autant tricoter une infinité de rangs qui se répètent, je n'en vois pas le bout. En plus, c'est plus difficile de s'adapter quand on a peur de manquer de laine.


Au final je suis très contente de mon châle, je le trouve très élégant. Il est aussi très doux, léger... Parfait pour cette saison. Mon chéri le trouve un peu vieillot avec sa dentelle, ma fille le trouve tristounet avec tout ce gris, mais à moi il me plaît, et c'est le principal !


Catechu, Audrey Borrego

Depuis Noël, j'ai dans mon atelier sept merveilleuses pelotes de Milburn 4 ply de Eden cottage yarn en coloris Catmint. C'est une laine que j'avais déjà tricoté pour faire mon Lili Pili et que j'avais adoré.

Seulement voilà, depuis lors, il y avait toujours un projet qui passait devant. Depuis un mois cependant, à chaque fois que j'entrais dans mon atelier, j'allais caresser cette laine en lui susurrant : "bientôt..." Et enfin, ce mois ci, j'ai pu commencer à la tricoter !


J'avais jeté mon dévolu sur le pull Catechu. Je le trouve très beau et j'en avais vu une version grise sur Ravelry qui m'avait convaincue. C'est un pull qui se tricote du bas vers le haut, en commençant par une dentelle un poil complexe mais pas trop. Ce qui est, il faut bien le dire, vachement plus intéressant à faire que des côtes.


Le soir où j'ai commencé ce pull, il a fallu monter 320 mailles avec une méthode que je ne connaissais pas (montage à l'Allemande) et commencer cette dentelle sans vriller les mailles. Bon, déjà de base ce n'est pas évident, je trouve, de ne pas vriller les mailles. Mais ce soir là, justement, j'étais fatiguée avec la reprise du travail mais en plus nous avions sorti une bouteille de rosé avec chéri... Autant vous dire que ce n'était pas un super combo pour se concentrer. Résultat : j'ai dû tout défaire le lendemain et recommencer les quelques mailles déjà tricotées. Mais bon, j'étais si contente de monter ce projet !

La designeuse préconise de placer des anneaux marqueurs toutes les répétitions de dentelle, soit toutes les 20 mailles. D'habitude, je ne fais jamais ça, mêle dans de très longs rangs de châle, parce que j'aime vivre dangereusement.


Mais ici j'ai décidé de suivre les conseils de la designeuse et là mes enfants, quel confort ! J'utilisais dorénavant toujours, toujours des anneaux marqueurs pour tricoter de la dentelle !

Bon maintenant il faut que je termine le corps, parce qu'en plus je commence à craindre qu'il ne soit trop large, même si j'ai suivi les instructions de taille. Verdict le mois prochain !

Carte de Zelda :


Ce mois ci, j'ai bien avancé la partie centrale de la carte. Je prends toujours autant de plaisir à la broder, mais ça commence à me frustrer de ne pas pouvoir la compléter faute de fil. Alors j'ai craqué, j'ai envoyé chéri chez Veritas où il a pu trouver tous les fils sauf un. Bon il a trouvé les principaux : le gris de la bordure et le vert de la prairie. Du coup le mois prochain sera consacré au remplissage !



Legendary friends, the frosted pumpkin stitchery :

Le mois passé, je vous avais présenté un cadre dinosaures réalisé pour mon fils. Ma fille était fascinée quand elle me voyait broder et m'a demandé de lui faire un autre cadre. Mais pas n'importe lequel, non : une licorne.


Problème : la plupart des licornes que je trouve au point de croix ne sont... Pas du tout à mon goût. Je les trouve souvent un peu vieillottes. Or je veux bien broder des choses pour ma fille, mais je dois y prendre plaisir. Heureusement, je suis allée voir chez the Frosted Pumpkin stitchery, et quelle ne fût pas ma joie et m'a surprise de constater qu'ils proposaient un modèle de licorne trop choupi ! Quand je l'ai montré à ma fille elle a tout de suite été conquise.


J'ai trouvé toutes les fournitures chez Veritas, y compris la toile bleue marine. Mes carrés sont plus grands que ce font j'ai l'habitude mais ça donne une très belle finition de point.

J'ai dû acheter presque toutes les couleurs parce que ce ne sont vraiment pas celles que j'utilise d'ordinaire. Mais ça a été très agréable à réaliser, et depuis cette petite licorne trône sur la table de nuit de ma fille. D'ailleurs elle l'a mise de telle façon qu'elle peut s'endormir en la regardant, donc gros succès !