dimanche 4 mars 2018

Sweatshirt homme # 3

Il y a entre deux et quatre ans, j'avais cousu deux sweatshirts pour l'homme, avec un patron issu d'un hors-série knipmode. J'avais pas mal galéré mais j'étais très contente du résultat, à tel point que j'avais encore acheté sur le champ un coupon bleu marine, dans l'idée de lui en coudre un troisième rapidement.


Bon, vous savez comment c'est, on prévoit de faire plein de choses et puis finalement d'autres projets prennent le dessus. Cette année, j'ai vraiment envie d'y voir plus clair dans mon atelier et donc je couds un maximum de mes tissus, en commençant par les plus vieux. Quand j'ai annoncé au barbu que j'allais enfin lui coudre son sweathirt, il m'a demandé, si possible, quelques modifications : que la capuche ne soit pas doublée et de zapper la fermeture éclair pour avoir un devant en un seul tenant. 


Simplifier le projet sur lequel j'ai la flemme de bosser depuis des années ? Ok chéri, pas de problème ! Du coup ça a été beaucoup plus rapide que prévu. Et comme il n'y a pas besoin de parementure, pas non plus de couture à la main invisible, que je rate quasi systématiquement. Par contre j'avais un peu peur de comment j'allais positionner la capuche, donc c'est l'étape que j'ai fait en dernier. Je lui ai fait essayer le sweat avant, il était 10 cm trop long et c'était, comment dire... très moche. 


Il faut savoir qu'avec ce projet je sors d'une période maudite en couture, où j'ai raté deux trenchcoats, une robe, trois chemises pas parfaites, avec à chaque fois beaucoup de sueur et de déception. Bref, j'étais prête à revendre ma machine. Alors quand j'ai constaté que ce projet n'allait pas non plus, je l'ai jeté dans mon atelier et je n'ai plus voulu y toucher pendant plusieurs jours. Finalement j'ai recoupé une poche ainsi qu'une pièce "bord-côte" et j'ai coupé directement le bas du sweatshirt, sans découdre quoi que ce soit, ce qui était vraiment au-dessus de mes forces.


Une fois l'erreur corrigée, je suis retournée à la capuche mais j'ai eu beaucoup de mal à poser les oeillets, etc... Finalement j'ai fait un simple ourlet sur le bord et je l'ai placée en la croisant sur l'encolure. Une méthode de travail beaucoup plus simple et pour un résultat impeccable, j'en suis ravie ! Vous allez croire que les explications Knipmode laissent à désirer, mais non, c'est juste que c'est en néerlandais et qu'il y a autant de schémas que dans un burda, c'est-à-dire pas assez ^^


Le barbu est ravi de son sweat, et moi aussi, ça me fait un bien fou de voir un projet nickel! Il aurait aimé mettre un motif sur le devant, au-dessus de la poche, histoire de personnaliser le pull. Mais je n'avais pas envie de me casser la tête avant de savoir si ça allait lui aller, et maintenant que c'est cousu, ça me semble bien compliqué. Et vu ma motivation couturesque du moment, le pauvre a bien compris que ce n'était pas la peine d'insister. 

Le tissu se froisse un peu mais l'avantage qu'il a c'est qu'il est beaucoup plus léger que les autres versions. Et comme monsieur a toujours trop chaud c'est vraiment une bonne chose ! J'espère qu'il va le porter souvent...

2 commentaires:

  1. Un langage de pro pour un resultat impeccable et que de mal ! - hibiscus -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh il n'y a pas vraiment eu de mal pour cet ouvrage-ci, heureusement !

      Supprimer