dimanche 17 juin 2018

Harry Potter giant sampler : 2/9

Doucement mais sûrement, je continuer mon Harry Potter giant sampler, que j'ai divisé en neuf sections. Cette fois-ci, j'ai brodé le ticket de train du Poudlard Express, Hedwige, le Choixpeau, deux plumes, le Vif d'or, deux balais, quatre capitaines de Quidditch et deux formules magiques, tout ça sans compter les petites décorations diverses et variées. Ben dis donc, ça fait quand même pas mal !


Je suis toujours contente du niveau de détails du patron. La seule chose que je regrette un peu, c'est qu'il faut parfois faire autre chose que du point de croix : c'est très ingénieux et souvent ça donne super bien, comme les lettres calligraphiées sur les drapeaux des quatre maisons, mais parfois je trouve que mon résultat est un peu brouillon, notamment sur le Vif d'or et sur le ticket de train.



Mais bon, j'ai quand même bien envie de continuer cette broderie, je la trouve très sympa! Et puis même si je ne lis plus les livres tant je les connais par coeur, ça fait toujours du bien de se replonger dans cet univers.

dimanche 10 juin 2018

Starlette

Début avril, j'ai eu la chance de pouvoir aller à Loop, le fameux magasin de laine de Londres. J'ai adoré l'ambiance et j'avais très envie de craquer pour plein de choses différentes, y compris des magasines, mais j'ai respecté mon plan : de quoi faire un Old romance et un Starlette


Comme d'habitude, c'est l'homme qui a su dénicher les combinaisons parfaites : trois échevaux de Madelinetosh bleus (coloris Stovepipe) et deux de Lichen and Lace gris clair (coloris Pewter). Le but étant de faire deux gilets un peu coordonnés entre ma fille et moi, la couleur principale du sien en détail sur le mien et inversement. 


Je suis donc repartie de là ravie, mais après avoir vérifié les prix sur internet, je dois vous avouer que j'ai payé beaucoup plus cher que prévu. Surtout que le taux d'échange de la livre ne jouait vraiment pas en ma faveur ! Si j'avais acheté cette laine sur internet ou dans la zone euro, j'aurai pu prendre un écheveau en plus... Mais bon, j'avais vraiment envie de me faire plaisir ce jour là. Ce n'est pas tous les mois que je craque pour de la belle laine ! En plus, surtout quand on combine deux couleurs, c'est quand même vachement mieux de voir la laine en vrai.


J'ai commencé par tricoter le Starlette, avec beaucoup de plaisir. J'ai d'habitude un peu de mal avec le point mousse mais là je le trouve très élégant, la laine y étant pour beaucoup. J'ai beaucoup aimé le patron très clair, mais je trouve l'encolure un peu trop large. Bon, ce n'est pas grave, de toute façon en ce moment elle le porte ouvert. Elle est très contente d'avoir des poches même si elle ne met rien dedans. 

Même si la laine est superwash, je n'ai pas encore osé le passer à la lessive... mais bon à un moment il va quand même falloir se lancer.

jeudi 10 mai 2018

Belladone # 2

Il y a bientôt quatre ans, je m'étais cousu une première version de la robe Belladone de Deer and Doe. J'en étais ravie, d'ailleurs je la porte toujours. Mais entre-temps, j'ai voulu tester tout plein d'autres modèles, d'autres coupes... Au final, c'est la seule robe fait-main que je porte régulièrement (au moins une fois par semaine pendant les beaux jours).

Donc, ce printemps, je voulais m'en refaire une. Au marché du tissu de Namur, sur le premier stand, il y avait une très belle cotonnade en exposition et tant l'homme que moi avons craqué dessus. C'était le tissu qu'il me fallait pour ma Belladone.


Par contre, le tissu, brodé dans le bas, est trop chargé pour aller avec un dos présentant des découpes. J'ai donc suivi le tuto prévu sur le blog de Deer and Doe pour coudre le dos fermé. Dans la nouvelle édition du patron, cette version est incluse, mais je n'allais quand même pas racheter un patron que j'avais déjà. C'est d'ailleurs bien sympa aux créatrices d'expliquer comment faire sans devoir repasser à la caisse. 


Autres modifications : j'ai cousu une fermeture invisible (ça faisait des années, je suis très fière d'y être arrivée du premier coup). J'ai posé un biais invisible à l'encolure et aux emmanchures. Enfin, j'ai fait un ourlet simple plutôt que d'utiliser les parementures. Ah oui, et aussi, j'ai diminué un peu l'ampleur de la jupe pour pouvoir caser le patron dans mon tissu.


J'ai cousu une taille 44 partout sauf 46 pour la taille (soit une taille de plus que ma première robe, qui me serrait un petit peu quand même). Et je suis ravie. Vraiment. Déjà, la coupe est hyper flatteuse, dissimule le petit ventre, pas de problèmes de décolleté trop plongeant ou de jupe trop courte. J'ai de moins en moins envie de tester d'autres types de robe, parce que ce sont souvent des déceptions. Mais là, j'ai vraiment envie de m'en coudre d'autres ! En plus il y a des poches, ce que je trouve très important. Et d'ailleurs ces poches sont vraiment bien faites parce qu'il n'y a pas de bosse quand on y met un mouchoir par exemple.


Et puis je suis aussi ravie du tissu. Le bleu jean se marie avec beaucoup de vêtements de ma garde-robe, mais en même temps, les broderies très colorées dans le bas de la robe donnent beaucoup de peps. L'homme aussi adore, bref, c'est un vrai succès, et ça fait énormément de bien ! J'ai très hâte d'en refaire d'autres. Peut-être pas tout de suite parce que j'ai d'autres tissus et projets qui m'attendent, mais sans doute d'ici la fin de l'été.

dimanche 6 mai 2018

Quiet book

Il y a quelques mois, j'ai entendu parler d'un livre en feutrine à faire soi-même nommé quiet book. C'est un livre interactif pour les petits, avec plein de sortes de pages possibles, qui, adaptées à l'âge de l'enfant, lui permettent d'améliorer sa motricité fine, d'appréhender des notions comme la météo, les couleurs... tout en s'amusant. 


J'avais trouvé le concept génial et j'ai rapidement trouvé sur internet tout un tas de chouettes idées ! Seulement voilà, il n'y a pas vraiment de patron. Et j'ai beaucoup de mal quand on ne me tient pas par la main (en terme de créations j'entends, ne vous inquiétez pas, je suis assez autonome dans ma vie quotidienne).


Je me suis quand même lancée. Ma fille étant encore un peu petite, je n'avais de toute façon pas des masses de choix en ce qui concerne les "activités". Chaque page est collée à une autre afin d'avoir assez de tenue. Pour la première page, une colline, son nom, un nuage et la lune (elle adore la lune).

Puis une page assez classique, avec la plage, un petit sceau dans lequel mettre des petits poissons (achetés tout faits), ou pourquoi pas des petits coquillages ? Et un crabe dont les pinces sont amovibles (il y a du scratch en dessous).


Ensuite, les formes et les couleurs : chaque forme est collée sur le fond avec un peu de scratch, et on doit rajouter la forme correspondante. J'ai utilisé comme gabarit des formes fournies dans son kit de pâte à modeler, c'était parfait !

Jusqu'ici, j'ai fait quasi du copier-coller avec ce que j'ai pu voir sur internet. Par contre, je voulais vraiment insérer une page sur le thème de la forêt. En plus j'avais trouvé des super animaux en feutrine, autocollants ! Et aussi des pommes, glands, feuilles, citrouilles... Ici, le but est de cueillir les champignons accrochés à de la laine. Je me suis beaucoup amusée!


Enfin, un monsieur patate. J'ai eu beaucoup de mal parce que là j'ai tout improvisé. Alors penser aux proportions, avoir de l'imagination pour faire des accessoires rigolos mais qui tiennent le coup, ça n'a pas été évident. Mais bon, je peux encore en rajouter par après (d'ailleurs je pense qu'on en perdra quelques-uns en route, donc pas de pression). J'ai rajouté une pochette avec tirette pour ranger les petits éléments, comme ça elle s'entraînera mine de rien ^^


J'ai tout assemblé à la colle à feutrine, c'était bien pratique ! Et pour finir, j'ai acheté des anneaux de reliure pour le scrapbooking. Il faut une certaine dextérité pour les ouvrir donc il n'y a pas de danger pour ma poulette. En plus je pourrais rajouter des pages d'ici quelques mois !

Bon, je ne lui ai pas encore offert donc je ne sais pas si ça va lui plaire mais je elle a déjà vu par accident la couverture (avec la lune) et elle était toute excitée. C'est déjà bon signe!

jeudi 3 mai 2018

Harry Potter giant sampler : 1/9

Lors du tournoi de Knittich, une participante a mis des liens vers des patrons de point de croix sur le thème d'Harry Potter. A l'époque, je brodais mon Once upon a time sampler et je n'avais donc pas le temps d'en commencer un autre, mais j'avais craqué pour un énorme motif qui, à la fin, peut mesurer jusqu'à un mètre ! Plein de détails, rempli de personnages, un vrai challenge... il me le fallait.


Seul petit bémol, le prix : 54 dollars. Heu... ça les vaut sans doute, mais je n'étais pas prête à débourser cette somme pour un point de croix. Bon, il existe aussi en petite version, avec juste l'essentiel... Mais je me sentais de taille à affronter le patron géant. Heureusement, j'ai un chéri en or (qui lui aussi avait halluciné en voyant le patron) qui me l'a offert pour la Saint-Valentin ! (oui il est parfait, mais je ne sais pas lequel des deux était le plus content ce soir là car il a reçu la Supernes mini donc...)


J'ai donc été chez Veritas choisir mes fils (et il y en a un paquet, les couleurs sont très détaillées). Il ne m'en manquait qu'un mais je me suis dit que je reviendrais quand il serait temps... Manque de bol, il s'agit de la troisième couleur nécessaire. Bon j'ai quand même pu progresser entre-temps, ne vous inquiétez pas !


Je travaille à cette broderie de temps en temps, sans pression, quand l'envie me vient. Et force est de constater que l'envie vient souvent ! Je mets parfois mon tricot en pause pendant trois ou quatre jours pour faire mon point de croix, puis, sans trop me poser de question, je switche de nouveau. De toute façon, je ne suis pas pressée !

lundi 30 avril 2018

Petite robe froncée

Au Stoffen spektakel de Namur, cette année, j'ai eu un gros coup de coeur pour un jersey beige avec un motif de petites fées. J'ai décidé d'en prendre pour coudre une petite robe à ma poulette. J'avais acheté un magasine Ottobre il y a longtemps (il s'agit du 01/2016), dans lequel il y a justement un patron de robe froncée, mais à manches longues. 


Bon, raccourcir des manches, ce n'est tout de même pas sorcier. Quitte à faire des modifications, j'ai rajouté des poches, parce que pour une enfant de deux ans et demi, les poches, c'est la vie. La réalisation a été très rapide (plus ou moins deux heures), et je n'ai presque pas lu les instructions, c'est un montage très simple ! 


J'ai cousu une taille 98, et la robe est un poil trop grande pour ma petite mais elle pourra la mettre longtemps je pense. Et c'est un succès : cette robe est non seulement très mignonne, mais en plus elle est hyper confortable. Et en plus, il n'y a même pas de bouton à l'encolure donc pas de risque de lui tirer les cheveux. Bon vous allez me dire que c'est normal mais elle était vraiment contente parce que c'est un peu sa hantise (ça et les insectes).


Bref, une petite couture rapide et efficace, que du bonheur !


mercredi 25 avril 2018

Newt Scamander's Huffelpuff scarf

Vous vous souvenez du tournoi de Knittich ? C'était l'automne passé, on était quatre cent participantes à peser nos tricots chaque semaine, à tenter de gagner des points en tricotant des projets en rapport avec Harry Potter... Mon chéri, qui me soutient toujours à fond, s'est sacrifié pour faire gagner des points à mon équipe, à savoir Poufsouffle. Il a demandé, vraiment pour me rendre service, une écharpe de cette même maison (on a fait le test ensemble et on est très fiers d'en faire partie !)

Bon, en général je ne suis pas trop fan des écharpes, mais là, c'était faire d'une pierre deux coups. En plus, je ne tricote pas souvent pour lui, puisqu'il trouve les pulls trop chauds, donc c'était l'occasion de lui faire plaisir. 


J'ai rapidement trouvé un patron qui me plaisait, la Newt Scamander's Huffelpuff scarf, qui est en fait l'écharpe de Norbert Dragonneau en français. Mais si, vous savez, le héros des Animaux fantastiques, un film que nous aimons beaucoup. D'ailleurs, j'attends la suite avec impatience ! Il faut savoir que ce film se passe bien avant les aventures de Harry Potter. Entre-temps, les uniformes ont changé, donc les écharpes aussi.

J'ai un peu modifié le patron, en accord avec le barbu, parce que j'ai monté plus de mailles pour qu'elle soit plus large. La particularité de cette écharpe c'est qu'elle est en jersey des deux côtés, ce qui fait qu'elle ne roulotte pas et qu'il n'y a ni endroit ni envers. Je pense avoir bien compris le patron en la tricotant en rond, puis en cousant les extrémités, ce qui me donne un rectangle, comme une écharpe normale, mais en deux épaisseurs. Mais j'ai un doute sur la méthode puisqu'hier, en finissant les franges, j'ai entendu La pivoine noire dans son dernier podcast parler d'une autre méthode pour tricoter du jersey réversible. Bon au final le résultat est le même, sauf que je n'ai eu aucun fil à rentrer puisque je les ai tous cachés entre les deux épaisseurs avant de coudre ! Ce qui est bien pratique.


Bon, je ne l'ai finie qu'hier, alors que je l'ai commencée en octobre. Il faut savoir qu'au début, j'ai beaucoup apprécié de la tricoter. Les rayures, les couleurs, le rendu me plaisaient vraiment. Mais je suis vite tombée à cours de laine, de la Cascade 220 superwash. J'en ai recommandé, je me suis trompée de gris. Comme il faut à chaque fois payer les frais de port, j'ai attendu d'avoir autre chose à acheter avant de repasser commande. En attendant, j'ai commencé d'autres tricots... Enfin, j'ai eu la pelote manquante, et j'ai continué l'écharpe, mais l'envie n'y était plus. En plus, plus j'avançais, plus je craignais de manquer encore de laine, alors je me disais, à quoi bon continuer maintenant ? Autant attendre l'hiver prochain de toute façon !


Mais je n'aime vraiment pas avoir plusieurs encours. Car oui, même si je l'avais rangée dans un placard pour attendre quelques mois, pour moi, c'était un encours. Elle traînait tout le temps dans un coin de ma tête, je savais qu'elle n'était pas finie, ce n'est pas très agréable comme sensation ! Je ne sais pas comment font celles qui ont  plus de cinq projets en même temps. Je suis mono-projet, j'ai besoin de focaliser mon attention sur un seul ! 


Donc je me suis forcée à continuer, ne serait-ce que pour savoir si j'allais vraiment avoir besoin de recommander de la laine. Pour finir, Quand je suis arrivée au bout de la pelote de jaune, j'ai demandé à mon chéri de l'essayer. Elle est un peu courte mais il sait quand même faire deux tours de cou, et comme elle est épaisse, elle tient bien chaud ! J'ai donc fait les franges et tadaa ! Je suis soulagée. En plus j'aime beaucoup le rendu, les finitions sont assez classes je trouve. Bon maintenant on cherche un écusson thermocollant Poufsouffle, même si j'ai un peu peur d'utiliser mon fer à repasser sur la laine, qu'en pensez-vous ?