lundi 24 juin 2019

Raindrops

Il y a quelques mois, j'ai eu un gros craquage laineux et j'ai acheté de quoi tricoter un pull ou gilet pour toute la famille. Ma fille et mon fiancé m'ont accompagnée pour choisir leur laine; Ma grande a d'abord craqué pour de la Madelinetosh d'un beau rose très doux, avant de s'en détourner, des étoiles dans les yeux, pour de la Eden cottage yarn, de la Titus 4 ply coloris Alpine, un rose beaucoup plus intense et flahy. Bon du coup c'est pour moi qu'on a pris la Madelinetosh mais ceci est une autre histoire.


J'avais déjà repéré le modèle parfait pour elle, à savoir le Raindrops de Tincanknits. J'aime beaucoup ces designeuses qui font des patrons très clairs et dont la taille va du nouveau-né au 4XL. Ce n'est pas la première fois que je tricote un de leur modèle...


La réalisation s'est très bien passée, j'avais beaucoup de plaisir à tricoter cette couleur que je n'avais encore jamais eue sur mes aiguilles. Le patron est clair, limpide, le yoke très sympathique avec ces petits trous judicieusement placés. La laine est douce, fine, très agréable. Bref, du bonheur.


Et bien heureusement que c'était un bonheur à tricoter, parce que quand ma fille l'a enfilé après blocage, c'était un peu juste ! J'avais choisi une taille 4-6 ans, si je me souviens bien. Je ne pense pas que le patron soit en cause parce que je n'ai jamais eu de problème de taille avec Tincanknits qui sont quand même assez expérimentés.


Alors j'ai tout détricoté et recommencé la taille au-dessus (heureusement qu'on est sur un pull enfant !). Puis je l'ai bloqué, plié, posé sur mon buffet et attendu deux ou trois mois pour rentrer les fils. Sans même le faire essayer à ma fille, j'aurai été trop découragée en cas de nouvel échec. 

Et puis ce week-end le déclic a eu lieu et je me suis lancée. J'ai rentré les quelques fils, je l'ai enfilé à ma fille en croisant les doigts et... je suis absolument ravie (elle aussi, mais pour être honnête je crois que c'est quand même moi la plus contente).


Je trouve qu'il lui va juste trop bien ! L'encolure est parfaite, la longueur et la largeur parfaites, la couleur parfaite, le modèle parfait. Il est très seyant ! Je trouve que c'est la première fois que j'arrive vraiment à lui tricoter quelque chose qui lui aille si bien. En plus, le fait qu'elle aie bien grandi et mange de plus en plus proprement (autrement dit, plus de tâches de sauce bolo sur ses vêtements) me donne vraiment envie de lui tricoter plus de pulls.


Bon, mais avant, je vais faire un pull pour monsieur, une couverture et un doudou pour le bébé à venir d'une amie, des chaussettes, et un gilet pour mon fils, qui heureusement est très calme et me laisse quand même bien tricoter !

vendredi 14 juin 2019

Du tricot pour Monsieur R

Comme pour ma grande, je voulais absolument tricoter pour mon fils une couverture et une petite peluche.

J'ai longtemps hésité pour le modèle et la laine que j'allais utiliser pour la couverture. Je voulais quelque chose de simple, avec un point texturé, mais payer 6 euros de patron pour un grand rectangle avec un point que je pouvais retrouver dans n'importe quelle encyclopédie du tricot, bof.


Puis je me suis souvenue de la petite couverture que j'avais tricotée pour la fille d'amis, simple, parfaite, un patron gratuit que j'avais déjà en ma possession. J'ai juste changé les bordures pour faire du point de riz (ou du point de blé, je confonds toujours...)


Pendant ce temps, j'avais choisi ma laine. En fait, il me restait quatre pelotes de mon GAAA. Une laine très douce et résistante (de la Cascade 220 superwash), et des coloris qui me plaisaient beaucoup et qui se mariaient bien avec la peluche prévue. C'était parfait, et j'ai donc tricoté cette petite couverture tranquillement, en un peu plus d'un mois. Depuis elle ne quitte plus la poussette, j'en suis très contente !


Concernant la peluche, là, pas de doute, j'allais retourner chez la même designeuse que pour l'éléphante de ma fille. Sincèrement, pour ceux qui veulent tricoter des peluches au rendu parfait, il n'y a pas mieux. Ce sont des patrons assez complexes (et non des rectangles à assembler comme on en voit souvent dans les livres) mais on est vraiment guidés pas à pas. Il y a pour chaque peluche plusieurs options, elle explique quel type de laine donnerait quel rendu... En plus, il y a plein de choix ! J'ai fortement hésité avec le petit bélier mais finalement on a choisi un animal plus doux. Je ne regrette pas du tout car ça correspond plus au caractère de mon fils je trouve !


Pour la laine, j'ai utilisé de la Karisma de Drops. Il me restait de la laine à chaussette bleue pour le petit pull et de la fingering noire pour le short, c'était parfait !

Depuis, ce petit lapin trône fièrement dans le parc et attend patiemment qu'un petit bonhomme vienne lui mâchouiller les oreilles !


dimanche 12 mai 2019

Pilith Gant

Au hasard de mes pérégrinations sur Ravelry, je suis tombée sur cet adorable petit pull qui, je l'ai vu tout de suite, irait comme un gant à ma poulette. J'ai nommé le Pilith Gant, de Instants de Louise. Je le voyais en coton, à porter au printemps et durant les soirées fraîches d'été. Il me restait justement un chèque cadeau Veritas reçu à Noël, j'ai donc décidé d'aller y faire un tour pour acheter la laine qu'il me fallait pour ce projet. J'avais déjà repéré la Rowan Summerlite DK, un coton parfait pour ce projet. D'autant plus qu'il y avait des couleurs qui rappelaient pas mal le projet de base, mais en plus doux, ce qui n'est pas plus mal.


J'ai fait la taille 4 ans et comme vous pouvez le remarquer, elle a largement la place de grandir dedans. Tant mieux, elle pourra encore le mettre l'année prochaine ! Le modèle est prévu assez loose et je dois dire que je suis ravie de la voir dedans. Je trouve juste que l'encolure est un peu large (et encore, je l'ai modifiée pour la resserrer en faisant des côtes 2/2), mais avec un tee-shirt blanc en-dessous, ça ne se voit pas.


Sinon, je n'ai rien à dire sur le patron, je suis très contente des explications et du résultat. En même temps ce n'est pas un pull hyper compliqué non plus puisqu'il s'agit principalement de jersey, mais les rayures rythment vraiment bien le tricot. Et je n'aurais jamais pensé à cette combinaison de couleurs par moi-même (surtout la bande moutarde !).


Par contre, je râle un peu parce qu'il me reste plus de deux pelotes de corail, et presque une entière de blanc et de moutarde. Bon, pour ces deux dernières, il n'y avait rien à faire pour changer ça, mais pour le corail, c'est un peu pénible ! Heureusement, j'ai déjà trouvé un projet pour elles, mais il faut d'abord que je finisse le deuxième pull de printemps de ma poulette, qui m'a causé quelques déboires (le pull, pas ma fille). Plus qu'une manche et demie, je vous raconterais ça !

mercredi 13 mars 2019

Harry Potter giant sampler 7 / 9

Je continue tranquillement mon point de croix. J'aimerais l'avoir fini avant la naissance du petit, si je tiens le rythme il ne devrait pas y avoir de problèmes...


Cette section est consacrée aux tomes 4 et 5 de la saga, à savoir La coupe de feu et L'ordre du phénix. Sur la première ligne, on peut voir les trois champions Victor Krum, Fleur Delacour et Cédric Diggory, entourés des symboles de chaque épreuve, à savoir un dragon, une sirène du lac et le labyrinthe. Ce dernier me plaît particulièrement parce qu'on peut voir que pour accéder au milieu, il suffit d'aller tout droit. Mais comme chacun sait, les aventuriers ne vont jamais tout droit. ^^


Sur la deuxième ligne, on retrouve l'infâme Dolores Ombrage et son acolyte Rusard, deux décrets et trois élèves de l'armée de Dumbledore : Neville Londubat, Luna Lovegood et Cho Chang. 


Tout autour, on trouve deux chats, l'un est sans doute Pattenrond. Par contre, qu'est-ce que c'est que cette tente au-dessus du chat gris ? Les décorations qui sont à l'extérieur n'ont pas forcément le même thème que ce qui se trouve à l'intérieur des formules magiques, donc je ne sais pas trop où situer ce motif dans la saga... Si quelqu'un a une idée ?

La suite dans un prochain épisode !

samedi 23 février 2019

Crabe / chien martien

Quel titre intrigant, n'est-ce pas ? Ma fille me demande régulièrement de lui tricoter des peluches. Problème : ce n'est vraiment pas ce que je préfère tricoter, loin de là... Mais bon, je me vois mal lui refuser. Bon, au début, elle m'a demandé une famille de pandas. Je lui ai tricoté la maman, puis, ne voyant pas les autres arriver, elle a sans doute compris qu'il fallait faire son deuil. La filoute change alors son fusil d'épaule et me demande un éléphant rose, rouge et orange vu dans un livre Doudous animaux, dont je ne trouve pas la référence, je pense que c'est celui-ci.


Je le lui tricote, parce qu'il faut avouer que la construction est plutôt rigolote et originale. Trop originale. Parce qu'à l'assemblage, pas moyen de sortir un éléphant de toutes ces pièces. J'y passe deux soirées, l'homme se penche sur les schémas et les explications pour essayer de comprendre, rien n'y fait et ça me soûle ! Alors je me dis qu'il est temps que ma fille comprenne une leçon importante dans la vie : parfois, on n'a pas ce qu'on veut. Je lui propose à la place de lui tricoter quelque chose que je maîtrise, c'est-à-dire une paire de chaussettes... Mais non, elle veut une dernière peluche. Bon, vu qu'après je vais tricoter pour son petit frère, je me dis qu'elle y a bien droit. Elle me rappelle que dans le même livre, elle a vu le modèle d'un crabe trop mignon. Bon, le livre le présente comme un chien martien, mais à vrai dire, d'elle ou d'eux, je ne sais pas lequel a le plus raison. Ou le plus tort, mais l'important, c'est que ça lui plaise !


Cette fois-ci, je lis les instructions avant de me lancer afin de ne pas tricoter pour rien. Les explications sont limpides, il y a peu de pièces, le corps est tricoté en fil double donc ça va être rapide... Ok, je suis d'accord pour lui tricoter son crabe. En plus, j'avais reçu à Noël un chèque cadeau Veritas, qui vend une laine parfaite pour ce projet : de la Catania originals de Schachenmayr, dans les couleurs qui correspondent au modèle.


Et effectivement, tout c'est bien passé. J'ai cousu les yeux avec des restes de feutrine (c'est elle qui a choisi la couleur des yeux). Et depuis il ne quitte plus son lit, j'ai même dû négocier pour pouvoir prendre des photos ! Mission accomplie donc, mais maintenant je vais cacher ce livre afin qu'elle ne m'en réclame plus ^^



mercredi 20 février 2019

Portage

Les beaux jours arrivent, il est donc temps de vous présenter mon projet tricot de cet hiver ! Je l'ai commencé le 1er décembre et fini le 31 janvier, donc tout pile deux mois alors que je l'ai interrompu pour tricoter mon Good vibes et un bonnet pour mon chéri, c'est pas mal !


Bon, c'est un patron qui a déjà été vu et rerevu, puisqu'il a eu son petit succès à sa sortie, il s'agit du Portage, un bon gros gilet doudou en DK, qui se caractérise par un col châle, des poches et un très beau point texturé sur le dos. 


Vu le métrage demandé, j'ai choisi de la Drops Lima pour rester dans mon budget, en coloris pétrole. Je vous avoue que je n'ai pas trop aimé tricoter cette laine, je ne la trouvais pas très douce. Mais après blocage ça a bien changé, elle se prête vraiment à ce genre de projet cosy, moelleux à point pour affronter le froid hivernal.


Une fois fini le dos et son point texturé, j'ai eu beaucoup de mal à continuer mon gilet. Bon, le fait d'avoir reçu de la laine de Lily Neige à Noël pour la monter rapidement n'a pas aidé, il faut dire. Mais quand je l'ai enfilé après le blocage et le rentrage de fil, quel bonheur, c'est vraiment un doudou qui m'a bien aidé à reprendre le travail après quelques semaines à la maison. 


Par contre il me reste plus de cinq pelotes, et je trouve ça dommage, parce que je n'ai pas vraiment envie de retricoter cette laine. J'ai assez de métrage pour faire un pull à ma fille, mais ce n'est pas superwash ! Donc si l'une d'entre vous est intéressée, n'hésitez pas à m'en parler, ça me ferait plaisir de la donner à quelqu'un d'autre !

lundi 4 février 2019

Good vibes

Pour l'instant, j'ai très, très envie de craquer pour de la belle laine en écheveaux. Des matières nobles, des couleurs profondes, et si possible une démarche éthique derrière. Malheureusement, cette envie croît d'autant plus que mon budget laine diminue...


Alors à Noël, j'ai réclamé deux écheveaux de chez Lily Neige, une marque qui me tentait depuis longtemps, afin de me faire un châle. J'avais depuis longtemps dans mes favoris le Good vibes de NCL knits. Cette année, j'ai indiqué les couleurs que je voulais à mon chéri. L'année passée, c'est lui qui avait choisi les couleurs de mon cadeau (de la Eden cottage yarn), et je n'avais aucune crainte parce qu'il a des goûts très sûrs et sait ce qu'il me plaît. Mais cette fois-ci, j'avais vraiment craqué sur la combinaison Queen of the night et Sabot de Vénus en fingering alpaga seacell. 


Et cette laine, cette laine, mes amis ! J'en suis folle. D'ailleurs, je l'ai mise sur mes aiguilles beaucoup plus tôt que prévu, puisque je devais normalement finir mon Portage avant, mais je me suis dit zut. Oui, zut.

Tricoté en deux semaines, ce châle m'a beaucoup plu. La partie violette est un poil répétitive mais dès qu'on arrive aux rayures avec ce magnifique blanc à speckles, quel bonheur ! En plus les explications sont très, très claires, c'est du beau boulot. 


Et quel bonheur de tricoter avec ce genre de laine... Franchement, ça a vraiment été une expérience formidable (on la sent, la frustration de ne pas pouvoir s'en offrir tout le temps ?). C'est dommage qu'il fasse un peu frisquet pour mettre mon châle pour l'instant, mais au printemps, laissez-moi vous dire que je ne vais pas le lâcher !