vendredi 1 juillet 2022

Gnomes en folie

Aujourd'hui, on va parler de gnomes. Vous l'aurez sans doute remarqué, en ce moment, c'est un peu la folie, la grande mode de tricoter les gnomes mystères de Sarah Schira, alias Imagined Landscapes. On les voit partout : sur Instagram, dans les podcasts, des teinturières de laine inventent des nouveaux kits pour chaque nouveau gnome... 


Et j'y ai succombé moi aussi. Vraiment. Tout a commencé quand fin 2020 Christelle de Tricot et Stitch a vendu ses kits pour un gnome de Noël, le Adventure gnome. À l'époque j'avais été raisonnable, je m'étais inspirée de ses kits et trouvé des couleurs plus ou moins similaires dans mon stock. Mais j'avais aussi commandé à mon cher et tendre, comme cadeau de Noël, le kit pour pouvoir faire les gnomes des bois (si je me souviens bien), grâce auquel j'ai pu tricoter trois gnomes en suivant le patron le plus simple de Sarah, le Never not gnoming.




Depuis je n'ai pas raté un seul gnome mystère, et parfois je tricote en plus des patrons déjà sortis. Parfois j'achète un kit à Christelle, d'autrefois j'utilise mon stock, il ne faut vraiment pas beaucoup de laine. Et les expériences furent mitigées. J'ai parfois pris beaucoup de plaisir à fabriquer ces créatures, d'autres fois j'ai plus ressenti de l'ennui et même de l'obligation.


Mes patrons préférés ont été le All work gnome play, le premier gnome de Noël et finalement, le Never not gnoming. Je ne peux malheureusement pas vous montrer les deux premiers car ils sont dans mon grenier, dans les caisses de décoration de Noël et d'Halloween. Pourtant je suis vraiment admirative de la créativité et de toutes les techniques que Sara Schira met dans ses gnomes. J'apprends souvent de nouvelles choses et je suis toujours surprise.




Mais je pense que comme toujours, on en revient à la couleur. Ceux que j'ai préféré, ce sont ceux que j'ai fait avec une laine qui m'appelait. Souvent, il faut le dire, avec les laines de Christelle ! Mais même ainsi, ce n'est pas forcément gage de succès. Parmi tous les kits que je lui ai acheté, deux ne m'ont pas convaincue. Je me dis souvent que ce serait agréable de découvrir de nouvelles gammes de couleurs, et à chaque fois où presque je suis déçue. De même, je m'oblige parfois à utiliser des restes de laine que je garde "au cas où" et qui ne le tentent pas plus que ça ! En plus, à force de voir des familles de gnomes sur Instagram, je me rends compte que celles que je préfère sont celles tricotées dans les mêmes tons, avec juste quelques nuances entre les gnomes.


Bon, j'en ai tricoté trop avec des couleurs disparates, je ne vais pas tout recommencer pour avoir une uniformité. Mais c'est clairement une réflexion à avoir pour les prochains. Parce qu'il ne faut pas se leurrer... Bien sûr que je vais participer aux prochains mkal ! Quand je vous disais que j'avais succombé à la folie...




Donc je continuerai à acheter des kits à Christelle, on est d'accord, mais seulement si toutes les couleurs me font vibrer. Il serait un tantinet exagéré de lui commander deux écheveaux à consacrer aux gnomes, mais l'idée m'a traversé l'esprit... Mais bon, vu toute la laine merveilleuse que je lui ai acheté récemment, j'ai de quoi puiser dans mon stock 😉


Si tout se passe selon mes plans, la semaine prochaine, vous comprendrez à quel point je suis à fond dans les gnomes en ce moment. J'ai trop hâte de vous montrer ça !

vendredi 24 juin 2022

Princesse Narval

 Je n'aime pas trop tricoter des peluches. Mais ma fille est une grande fan et m'a arraché la promesse de lui en faire une par saison. Quitte à créer ce genre de projet, autant aller puiser dans mon stock. J'ai quelques pelotes de Coton mérinos de Bergère de France coloris Colombe, restes d'un pull en jacquard tricoté pour monsieur l'année passée, qui traînent dans mon atelier et qui ne m'inspirent pas vraiment.




Je leur ai trouvé une utilité : ma designeuse de peluches préférée, Rachel Borello Caroll, a créé toute une série de patrons consacrée aux animaux marins, qui la plupart du temps sont plutôt gris, ça tombe bien ! Pour la première, j'ai décidé de réaliser le narval. En effet, nous avons regardé récemment avec ma fille un documentaire sur les bélugas et les narvals et elle a adoré ces deux mammifères.


La réalisation a été très, très simple, d'ailleurs c'est ce que j'aime chez cette créatrice, point de fioritures délicates, mais de l'efficacité. Les nageoires de la queue, par exemple, ont été faite avec une technique très simple et ça donne vraiment bien. On commence par la tête et on finit par la queue, puis les nageoires du côté et la dent (et non pas la corne !) sont tricotées à part et cousues. Je n'ai pas de yeux de sécurité donc comme d'habitude, j'ai préféré les broder. Je me dis que j'aurai pu plus rembourrer le ventre par contre. J'ai utilisé un peu moins d'une pelote donc pour le déstockage on repassera :-D



Je ne peux que vous conseiller cette designeuse, en plus ses patrons sont à moins de 4€. Elle propose entre autres la baleine, le dauphin, le poulpe géant, l'ours polaire ou le macareux (je l'adore celui-là !) Ma fille est ravie, elle a décidé que ce serai la fille de sa peluche préférée, un koala grandeur nature nommé Reine Leïa, du coup ce petit narval est sobrement appelé "la princesse".

vendredi 17 juin 2022

Bouseuse

Comme promis, aujourd'hui je viens vous parler d'un pull pour moi, et pas n'importe quel pull : il s'agit du patron La Bouseuse, de In a panda's World. J'avais vu l'appel au test passer à l'automne de l'année dernière et Java eu un vrai coup de cœur. J'avais donc décidé de le tricoter ce printemps, et c'est chose faite !


Tout l'intérêt de ce pull, qui se tricote de haut en bas, réside dans ce magnifique yoke à base de point texturé, de torsades et même de noppes ! Rien de bien compliqué cependant, tout est très bien expliqué, il n'y a qu'à suivre les instructions tranquillement. Je me suis régalée à tricoter cette partie sauf peut-être les noppes : c'est très long et en plus je ne sais pas comment j'ai fait mon compte mais elle se voient beaucoup mieux à l'intérieur du pull ! Bon, ce n'est pas grave, le résultat est très joli quand même.




Autre point positif : l'encolure est juste parfaite. Déjà, on commence par quelques rangs raccourcis dans le dos, ce qui est toujours une bonne idée. Et puis surtout on a le choix de la finition : icord ou bande de côtes. J'ai choisi la deuxième option car je n'aime pas les encolures trop dégagées, et le peu de fois où j'ai utilisé un icord pour cette partie du pull je trouvais que ça manquait de tenue 


Par contre, je pense que je me suis trompée quelque part dans ma prise de mesures et / ou dans les calculs qui en découlaient parce que je trouve mon pull trop grand, que ce soit au niveau du corps ou au niveau des manches. D'ailleurs j'ai donné un effet blousant à ces dernières en faisant un rang avec beaucoup de diminutions juste avant les côtes, car je les trouvais vraiment trop larges. Ce n'est pas choquant mais j'aurais préféré des manches plus ajustées comme j'ai l'habitude d'en porter.




Je n'ai d'habitude aucun problème quand à l'ajustement de mes pulls, en prenant juste la mesure de lin tour de poitrine, mais tout ça est sans doute une question de morphologie. Si je dois encore tricoter un patron de cette créatrice, je prendrais donc la taille en dessous de celle tricotée cette fois ci (et c'était la taille 5, si je ne m'abuse) et j'eviterai les ajustements.


Bon, tout ceci ne m'empêchera évidemment pas de le porter avec plaisir (enfin, quand il fera un peu moins chaud...) Surtout que j'adore la couleur de la laine, qui est le fil Calinou de Bergère de France, coloris Manganèse, un très beau violet un peu froid que j'avais envie de tricoter depuis longtemps déjà. J'ai utilisé un peu plus de sept pelotes.




J'ai reçu hier ma commande de fils pour les ouvrages que je veux réaliser cet été, mais comme nous portons très peu nos tricots estivaux (sauf en ce qui concerne mes gilets manches courtes, mais j'en ai bien suffisamment), donc je vais déjà m'avancer pour l'automne. Je vous préviens, il y aura du jacquard !

vendredi 10 juin 2022

Petit point broderie du mois de juin


Une fois par mois, je compte vous faire un petit récapitulatif de mes avancées broderies. Projets en cours, finis, mais aussi mise en valeur de mes ouvrages parce que j'ai la fâcheuse tendance à les oublier dans un coin une fois que je les ai terminés. Or c'est vraiment dommage car je les trouve tellement beaux ! Ce mois-ci d'ailleurs, j'ai enfin encadré quatre d'entre eux, je vous en reparle plus bas. Bon maintenant il faut que j'achète aussi des crochets pour les suspendre au mur, mais c'est une autre histoire !

 

Ces dernières semaines, j'ai fini trois projets, encadré quatre autres et il ne me reste qu'un seul encours, mais c'est un MSal annuel, je reçois un indice chaque mois pour le voir terminé à la fin de l'année.

 


 

Little red hiding hood parade :


Le premier projet fini est un MSal de the Frosted Pumpkin stitchery sur le thème du petit chaperon rouge. J'ai particulièrement aimé l'indice avec le loup sous la couverture en patchwork, et surtout les trop mignonnes petites pantoufles lapin au pied du lit. J'aime aussi beaucoup les arbres qui entourent la maison. Par contre, j'ai un peu moins aimé le panier géant sur roues, même s'il faut bien dire qu'il est très original. De même, j'ai été un peu déçue par la bordure, qui se répète en haut et en bas, alors que je suis habituée à un peu plus de diversité de motifs de la part de ces designeuses. Bon au final tout ça est très joli, et j'ai passé un bon moment, mais c'est un des rares projets que je n'ai pas l'intention d'encadrer, je ne trouve pas de place chez moi où j'aurai plaisir à le voir. Ce n'est pas grave, j'ai bien d'autres projets à exposer !

 


 

Spring garland :

 

Depuis un mois ou deux, la podcasteuse Rose et balles de laine a décidé de mettre ses réalisations au point de croix en valeur lors de flosstubes (vidéos youtube consacrées à la broderie). Et dans son premier flosstube justement, elle a montré un encours automnal désigné par une certaine Mme Chantilly. Et bien les amis, je suis restée scotchée devant tant de beauté ! Le lendemain, j'avais établi une liste d'une quarantaine de patrons de cette designeuse que je veux absolument réaliser. Et le premier que j'ai décidé de broder est cette magnifique couronne de printemps fleurie, avec un adorable petit oiseau et son nid. Cette grille est aussi déclinée en version estivale et automnale (et je compte bien les faire cette année !) mais je ne pense pas l'avoir vue en version hivernale. Et je peux vous l'affirmer, celui-là sera bien évidemment encadré et il aura une place de roi dans ma maison !

 


 

Je trouve ce projet particulièrement beau, et doux, et tendre... Je n'ai jamais rien brodé d'aussi fin. Quel bonheur ça a été ! Par contre, j'ai l'habitude de broder avec des fils DMC et cette designeuse utilise parfois des fils d'autres marques, voire même d'artisans. Ici par exemple, le nid est recommandé avec un fil Cassic colorworks. Mais elle précise aussi l'équivalence en fils DMC : ici, broder avec deux fils bruns de couleur différente, chose que je n'aurai jamais envisagé de faire. Mais j'ai commandé la grille de la couleur d'été et là il y a un fil (les fils de Atalie) dont l'équivalence DMC n'est pas précisée... Or je ne vais pas commander mes fils sur plusieurs sites en ligne et payer à chaque fois des frais de port ! Je pense avoir trouvé une équivalence mais j'espère ne pas me tromper. En même temps je trouve ça bien qu'une designeuse mette en valeur les artisans de sa région...  




Autre chose d'assez incroyable : on peut noter au centre de la couronne les mots Printemps, Spring ou Primavera, les trois ont chacun leur petite grille. Je trouve ça vraiment super. Les patrons de Mme Chantilly sont disponibles en version papier uniquement, je n'ai pas vraiment l'habitude mais on s'y fait. Et puis ça fait une très bonne idée de cadeau à se faire offrir ! En tout cas mon monsieur recevra en octobre la liste des patrons que je veux encore réaliser, et ma foi il a vraiment le choix parmi tout ce qui me fait envie.




Happy spring :


L'année passée, the Frosted Pumpkin Stichery a sorti chaque saison une petite grille reprenant un chat et des éléments caractéristiques de la saison en cours. Cette année, elles ont remis ça mais version chien ! Ayant déjà fait les chats et n'étant pas fan de chiens, j'avais dit que je passerait mon tour. Mais dès que j'ai vu cette adorable petite bouille sous son chapeau de pluie ciré, ces bottes fleuries, cet escargot ! Je n'ai pas pu résister. Je l'ai fini hier et j'ai adoré broder chaque petit élément. 


Quand les quatre seront finis, soit l'hiver prochain, je pense que je les accrocherai dans la chambre de ma fille car elle aime beaucoup les chiens (et les escargots !). En plus le timing sera parfait puisque pour l'instant elle partage une chambre avec son frère et qu'elle aura sa propre chambre au moment où je finirai ce set.

 


Happy cats :


En parlant de chats de saison, les voici enfin encadrés ! Et franchement, qu'est-ce que ça donne bien ! J'ai acheté quatre tambours chez Rascol et une fois surmontée ma flemme de sortir ma planche à repasser, je me suis régalée à finaliser tout ça. Cela change tout, quand je vois mes points de croix mis en valeur comme ça j'ai l'impression d'être une professionnelle qui tient une boutique de mignonnerie. Eux sont destinés à trôner dans ma salle à manger, mais un à la fois, selon la saison en cours. Mes préférés sont ceux de printemps et ceux d'automne. Même si j'ai un gros faible pour celui d'hiver avec son bonnet ! Bref, que du bonheur.

 


Under the sea :


Enfin, je vais vous parler du MSal annuel de the Frosted Pumpkin Stitchery, encore. Cette année, c'est sur le thème de la mer. D'habitude leurs MSal sont beaucoup plus cadrés, rectilignes, tandis qu'ici il y aura des éléments un peu partout, mais c'est le thème qui fait ça. C'est sympa, ça change ! Nous recevons donc un nouvel indice toutes les fins de mois, et j'ai terminé ici le troisième. Jusqu'ici ça me plaît bien mais ce n'est pas un projet qui "m'appelle", je ne suis pas spécialement impatiente de découvrir le nouvel indice, contrairement à l'année passée sur le thème des boissons. Mais il faut dire que je consacre beaucoup plus de temps au point de croix par rapport à l'année passée, avec beaucoup plus de projets différents, ce qui fait que je suis souvent déjà occupée sur un projet quand un nouvel indice arrive. Mais rassurez-vous, j'ai quand même très envie de voir la suite !

 

Voilà, ce sera tout pour ce mois-ci, la fois prochaine ce sera un peu moins dense je pense.


Et la semaine prochaine, je vous parlerai tricot avec un pull fini, enfin j'espère puisqu'il ne me reste plus qu'à rabattre la deuxième manche à l'heure où j'écris ces lignes. Et ce sera un pull pour moi, de toute beauté ! Allez, bon week-end et à la semaine prochaine !

dimanche 5 juin 2022

Premier aperçu de ma boîte à bas 2022 !

 En ce moment, j'ai une grande nostalgie d'il y a quelques années, quand tout me paraissait plus simple, plus lent, où je ne courrais pas âpres le temps... Le fait d'être devenue maman joue beaucoup sur mon rapport au temps, bien sûr. Mais il n'y a pas que ça. Il y a aussi, je pense, une trop grande envie de passer du temps sur internet, sur les forums, à lire des choses qui ne me font pas spécialement du bien, qui me font voir le monde plus sombre qu'il ne l'est vraiment.


Parfois, l'ère des blogs me manque. Plonger dans un univers, puis un autre, mais de manière beaucoup plus approfondie et lente que sur Instagram... Alors j'aimerais essayer de reprendre du service, même si je ne suis pas beaucoup lue. Ralentir, présenter mes projets autrement qu'en vidéo, prendre le temps d'écrire plutôt que de rester passive devant les réseaux sociaux, ça ne peut me faire que du bien, et j'espère que ça vous apportera un peu d'évasion à vous aussi !


Bon, mon dernier article datant d'il y a dix huit mois, j'ai pas mal de choses à vous montrer. Aujourd'hui, un petit tour sur ma boîte de bas en construction pour ce Noël 2022 ! Pour l'instant il n'y a que trois paires et demie, alors ça fera un article pas trop indigeste, j'espère.

 


Ma première paire, c'est du 100 % Tricot et Stitch : l'écheveau vient de son calendrier de l'Avent de l'année passée et le patron m'a été offert par elle en même temps qu'un de ses écheveaux lors d'une de ses fanfares des FO mensuelles. Je me souviens que quand elle avait annoncé que j'avais gagné, pendant son podcast, je m'étais précipitée vers mon chéri pour lui annoncer la nouvelle et il m'avait trouvée tellement rayonnante qu'il avait cru qu'on avait gagné à l'Euromillions, le pauvre !


Ce patron donc, le Vanilla is the New Black, a été créé par Anneh Fletcher. Il est payant et uniquement en anglais. Sa particularité : un talon très original et réversible ! Pour le reste, que du classique, du jersey en rond. Et on commence par la tige, ma construction préférée.


J'ai tricoté cette paire de chaussettes alors que j'étais malade du covid, et elle m'a bien aidée à tenir le coup. J'ai vraiment adoré voir défiler cette couleur, ces speckles... Le talon est tout simple et en même temps rigolo à tricoter, et cerise sur le gâteau, tout cela est très confortable ! Je peux vous dire que vous allez encore en entendre parler ici.


Ma deuxième paire de cette année est la Lundi Texture de Élodie Morand, disponible sur ravelry mais surtout dans le livre Tricoter ses chaussettes, toutes les techniques. Et en plus, c'est en français ! Je ne peux que vous conseiller ce livre pour vous lancer si vous n'avez jamais tricoté de chaussettes. C'est ce patron précisément qui m'a donné envie d'acheter le livre et je ne le regrette pas : ça a été un plaisir à tricoter et en plus qu'est ce que c'est joli ! Il ne s'agit que d'un jeu de point texturé et ça donne très bien.


J'ai utilisé comme laine de la Hedgehog fibers, coloris Damp. J'avais acheté cet écheveau sur un coup de tête cet automne, et j'avais déjà réalisé avec un col pour mon fils   me restait largement de quoi me faire une paire de chaussettes avec donc il aurait été dommage de s'abstenir ! Le coloris est fantastique, très doux et très subtil. En coloris contrastant, j'ai utilisé un reste de Scheepjes metropolis dont je ne me souviens plus le nom. J'ai tricoté ces chaussettes en vacances à la montagne et donc quand je les vois je me remémore toujours les jolis cols en enneigés...


Ma troisième paire est issue de mon merveilleux livre 52 weeks of socks que je ne me laisse pas de feuilleter en rêvant. J'avais cette laine, de la Scheepjes metropolis coloris Bangalore, que j'avais acheté pour tricoter des chaussettes à ma fille. J'en avais pris deux pelotes en me disant que ça me changerait, d'avoir des chaussettes roses, mais sans grande conviction. Juste pour le changement. Grossière erreur ! Il faut toujours, toujours tricoter avec conviction. D'ailleurs, j'aurai dû me douter que ça ne conviendrait pas : je ne voyais cette laine avec aucun de mes patrons. J'ai donc tiré au sort lequel serait choisi, et c'est donc le patron Candle flame de Mona Schmidt qui a remporté la victoire.


C'est un patron très logique, du haut vers le bas, avec de la texture et des torsades. Il est disponible en deux tailles, 60 ou 68 mailles, mais en aiguilles 2,25mm. J'ai choisi la is grande taille et c'est parfait comme ça. Seulement, je n'ai pas apprécié ce tricot,car la couleur de la laine ne m'emballait pas, et je me rends compte que c'est un critère vraiment, vraiment très important pour que je prenne plaisir à tricoter un projet. Bon,ce n'est pas la première fois que je fais cette bourde et sans doute pas la dernière, mais peut-être qu'un jour j'apprendrai de mes erreurs !

 


La quatrième paire est de nouveau un pur plaisir. J'ai repris le patron Vanilla is the New Black présenté au début de cet article, un reste de laine teinte à la main, et roule ma poule ! Il s'agit encore une fois de Hedgehog fibers, cette fois ci coloris Opalite. Je l'avais acheté en même temps que le coloris Damp, avec pour objectif de faire un col à ma fille (fait) et aussi peut être un bonnet pour elle. Mais elle n'aime plus cette couleur !


Donc cette laine se transforme en chaussettes pour moi. Et je dois dire que même si ce ne sont pas les couleurs fétiches ça reste très agréable à tricoter grâce aux variations de cette laine très pep's ! Finalement, même si je suis attirée par les patrons complexes, j'apprécie aussi beaucoup le processus quand je tricote du jersey endroit et que je n'ai qu'à le délecter de la couleur de la laine. Après, je n'ai vraiment pas le budget pour ne tricoter que de la laine teinte à la main (d'autant plus que la chaussette avance vraiment plus vite en jersey), donc j'ai décidé d'alterner une paire en laine industrielle (mais plus de rose, il y a plein d'autres couleurs qui m'attirent vraiment plus !) et laine teinte à la main. Ça fera un ben équilibre !


Voilà, il ne me reste plus qu'à vous parler de la boîte, quand même ! Je l'ai achetée chez Sostrene Grene et je l'aime beaucoup. Je compte la réutiliser chaque année et je le demande combien de chaussettes elle va contenir à la fin .. Je pense six ou huit. Nous verrons bien !


Au prochain article, je vous ferai un petit récapitulatif broderie de ces derniers mois, même si bien sûr je ne vous présenterait pas tout. En tout cas je suis très contente que ce blog reprenne du service !


À bientôt !


jeudi 3 décembre 2020

Butterfly poncho, Eledone, mini peluches, Memory Blanket et A very merry Christmas town partie 1

Ce mois-ci, j'ai tricoté un projet pour chacun de mes enfants, trois petites peluches et j'ai commencé une memory blanket.

 Les trois derniers n'étaient pas prévus mais ma commande de laine a mis une plombe à arriver et comme j'avais vidé mon stock je me suis retrouvée bien embêtée. Je ne le souhaite pas à mon pire ennemi ! J'ai aussi commencé une très jolie broderie de Noël et j'ai très hâte d'installer mon sapin pour pouvoir broder dans l'ambiance des fêtes de fin d'année !



Butterfly poncho, Vera Sanon :

Le mois passé, ma fille m'a demandé de lui tricoter un poncho. J'ai tout de suite pensé à utiliser ma laine Idéal de BdF noire dont j'ai pas mal de pelotes en stock et aucune idée de ce que je vais en faire.

Mais pour lui vendre cette idée, je lui ai proposé de rajouter des franges et des broderies colorées. Elle a tout de suite été emballée par cette idée. J'ai donc cherché un patron de poncho tout simple pour aller avec cette laine qui a somme toute une épaisseur DK assez classique, et bien ce n'était pas de la tarte ! J'ai fini par trouver ce patron gratuit. En plus, l'idée d'avoir un papillon en dentelle plaisait particulièrement à ma fille. Je n'ai pas fait la dentelle du bas, je l'ai remplacée par une bande de point mousse, car je savais que le résultat serait déjà assez chargé comme ça.

Le patron est plutôt bien expliqué, il y a juste une petite erreur dans le décompte des mailles sur les parties latérales du poncho, mais sur ce type de projet, on n'est pas à une maille près, alors ce n'est pas grave.



La dentelle du papillon est expliquée sous forme de diagramme et aussi en rang par rang et elle est très claire et accessible. Pas mal pour un patron gratuit !

Pour les franges, ma fille a choisi dans mes restes de laine treize couleurs différentes. De la Madelinetosh et de la Lili Neige côtoient gaiement du 100 % acrylique à l'origine inconnue.

Au début je voulais faire une frange de chaque couleur mais ça m'obligeait à faire des calculs, à mesurer, à organiser les couleurs... Alors on a eu l'idée de mélanger les couleurs et ça donne super bien.

À l'origine il était prévu que je ne fasse que des broderies en forme de cœur, mais en voyant le résultat on a tellement adoré qu'on s'est un peu emballées. J'ai commencé par rajouter le soleil, puis un arc en ciel dans le dos... Elle voulait absolument utiliser la laine grise et poilue dans l'arc en ciel mais ça n'aurait pas été beau.


Je lui ai alors proposé de l'utiliser pour faire une lune à côté du soleil. Je ne suis pas trop convaincue du résultat de cette broderie là. D'ailleurs quand je lui ai montré, avant que je lui dise quoi que ce soit, elle m'a dit "c'est pas grave maman" donc elle est plutôt d'accord avec moi mais elle veut la garder.

Ce poncho est plutôt pratique à enfiler rapidement pour aller jouer dans le jardin quand il y a un peu de soleil, ou pour dire au revoir aux invités à la porte... Bon maintenant il commence à faire trop froid mais elle pourra le remettre au printemps. Je suis contente parce qu'au début je pensais qu'elle n'aurait pas beaucoup l'occasion de le porter. Et elle est super heureuse et moi plutôt fière du résultat !

Eledone, Folie ordinaire :

J'ai craqué sur ce patron à sa sortie. Je trouvais que cette petite pieuvre en jacquard qui joue entre les rayures était trop mignonne ! Je ne me souviens plus si j'étais déjà enceinte à l'époque, mais en tout cas j'ai vite prévu de le faire pour mon garçon.


Par contre je ne sais pas pourquoi, je pensais que c'était un patron enfant, mais non, il taille du nouveau né au 3 ans ! Heureusement que je n'ai pas trop attendu car je lui ai fait ici la plus grande taille et c'est tout juste. Ce sera parfait pour cet hiver.

J'ai utilisé comme laine des restes d'une couverture pour le bébé d'une amie, de l'idéal de BdF. C'est une laine que j'aime beaucoup (d'ailleurs je ne tricote plus que ça en ce moment). 


Le patron est très très bien expliqué. J'ai juste eu un peu de mal pour la partie en jacquard justement, où j'ai trouvé qu'il manquait quelques infos. Bon, ça aurait peut-être été plus clair si j'avais visionné la vidéo dont le lien est indiqué sur la dernière page. Que je n'ai vu qu'une fois le patron fini. Mais bon, le résultat est plutôt pas mal et tiens mon petit loustic au chaud !



Mini Snowbuddies, Esther Braithwaite :

Dans le courant du mois, il m'est arrivé une catastrophe terrible : je suis tombée à court de laine ! Ça m'apprendra à faire ma maligne, à vouloir vider mon stock...

J'avais mon point de croix, certes, mais ça ne suffisait pas. J'ai donc cherché des petites choses à faire pour optimiser mes restes, et je suis tombée sur un joli patron de bonhomme de neige sur Ravelry. Au début je me suis dit que j'allais en tricoter plein pour mettre dans le sapin, en changeant à chaque fois les couleurs des bonnets et écharpes... 


Mais au bout du premier j'en avais déjà un peu marre. Et au bout du deuxième, j'ai lâché l'affaire. Ma fille me les a piqués, même si officiellement le jaune et bleu est pour mon fils. Mais il n'a pas l'air très intéressé...

Le patron est simple, gratuit, et ça se fait très rapidement. Il n'empêche que je me contenterait de ma déco habituelle, surtout que maintenant j'ai reçu ma laine !

Cherry Blossom, Wendy Phillips :

J'ai beau ne pas aimer tricoter des peluches, quand ma fille m'en demande une, j'ai du mal à dire non.

Cette fois-ci elle m'a demandé un bébé pour sa peluche panda. J'ai essayé de nier un peu l'affaire mais elle est revenue à la charge le lendemain et ma même demandé de tricoter pendant qu'elle faisait sagement de la pâte à modeler. Cette petite sait comment m'amadouer... 


On a regardé ensemble un patron sur Ravelry et elle a vite craqué pour ce petit panda avec une robe ROSE. Le patron est proposé en DK mais comme elle voulait un bébé je l'ai fait en fingering. 

Je l'ai tricoté en une semaine à raison d'une partie par jour (la tête, une patte...). J'ai un peu foiré la tête et je trouve qu'on dirait plus un blaireau ou un gentil chiot qu'un panda, mais ma miss est satisfaite du rendu alors c'est cool. 


Le patron est très sympa. Très bien expliqué, avec de nombreuses photos et des chouettes détails, comme par exemple le petit short rose clair en-dessous de la robe, tricoté en même temps que le ventre.

Par contre, la robe est toute mignonne et bien pensée, mais non d'un chien que de fils à rentrer pour une si petite chose ! 

Bon maintenant j'aimerais faire une pause avec les peluches ! Dit la fille qui vient de s'inscrire pour tricoter un gnome mystère...

Memory blanket, Georgie Nicolson :

Entre les bonshommes de neige et la réception de ma laine, il me fallait trouver un projet enthousiasmant et gratifiant.

J'ai donc sorti mes plus jolis restes de fingering et j'ai commencé une memory blanket, cinq ans après tout le monde. J'ai toujours trouvé le patron très joli mais il a quand-même un sacré potentiel pour être oublié dans un coin dès qu'un projet plus intéressant se pointe... Jusqu'ici cependant j'ai beaucoup de plaisir à la tricoter.


Déjà, les rangs sont tellement courts que c'est hyper pratique de dégainer ce tricot quand les enfants jouent sans demander mon attention même si ce n'est que cinq minutes.

Ensuite, quand je dis que j'ai sorti mes plus beaux restes de laine, je ne plaisante pas. A chaque fois que je pioche une pelote, c'est mon fil préféré. Oui oui, j'ai quinze fils préférés. Même monsieur a dit que "c'était vraiment mes couleurs" : du gris, du violet,du bleu. J'en suis fan.

J'aimerais l'avoir finie pour l'été prochain, car comme c'est de la fingering, ce sera une couverture assez légère, parfaite pour les fins de soirée estivales.



A very merry Christmas town, the frosted pumpkin stitchery :

Après ma broderie d'Halloween du mois passé, je me suis lancée dans celle de Noël. C'est un design que j'avais repéré depuis longtemps et je l'adore. Encore une fois, il s'agit d'un patron de the frosted pumpkin stitchery. J'ai déjà fait le magasin de jouets et celui de bonbons. Et regardez comme ces père et mère Noël sont trop chou ! 


Il me reste à faire la boutique de sapins et la partie basse où il y aura plein d'objets rappelant Noël. J'ai trop hâte de la continuer, surtout que bientôt j'installe le sapin et je sens que broder sur le thème de Noël tout en admirant ma déco, en écoutant des chants de Noël et en me goinfrant de biscuits sera parfait pour affronter l'hiver !



samedi 7 novembre 2020

Aviara pullover, Midnight Way et carte de Zelda

Ce mois-ci, en tricot, je n'ai qu'un projet à vous présenter. Mais quel projet ! Un merveilleux pull finement torsadé, une très jolie laine...

Et en point de croix, j'ai finalisé (et encadré !) mon MSAL d'Halloween et j'ai aussi un peu avancé ma carte de Zelda.



Aviara, Irina Anikeeva :

Ça fait plusieurs mois que ce pull est dans mes favoris sur Ravelry, et je suis contente de l'avoir enfin réalisé.

C'est un pull assez complexe parce qu'il y a des fines torsades partout sur le corps, y compris dans les côtes, et en plus c'est du jersey envers et des mailles torses. Il se tricote du bas vers le haut. Alors oui, c'est un patron qui demande de la concentration, clairement je ne l'ai jamais tricoté tout en jouant avec les enfants ! Mais il est logique. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on "lit" le tricot. Grâce aux torsades, on sait exactement où on est dans le diagramme. Il n'est pas compliqué, les instructions sont claires, mais il faut être concentrée.

Je le trouve au final très beau mais l'encolure est un peu trop grande pour moi (mais avec un débardeur c'est plutôt joli) et les manches sont légèrement chauve-souris, ce que j'éviterait à l'avenir. Mais tout ça ne m'empêche pas de le porter avec bonheur !

C'est dommage que je n'aie pas pu rallonger les manches par manque de laine, je ne le porterait pas en plein cœur de l'hiver mais ce n'est pas grave.

Je l'ai tricoté avec la mérinos superwash de La Fée Fil, coloris pécan. Je cherche depuis des années à tricoter un pull avec une jolie couleur automnale, et là c'est bingo. La laine est sublime. Cette teinturière propose de nombreuses jolies couleurs et c'est monsieur qui m'a aidé à choisir. Il a eu un réflexe que je n'ai toujours pas acquis au bout de neuf ans de tricot : quelle couleur me va le mieux ? Parce que c'est bien beau de vouloir essayer tout plein de couleurs, mais le but à la fin c'est quand même d'avoir une garde robe qui me va et qui me ressemble. On a donc choisi une couleur plutôt foncée et c'est juste parfait.

 Elle s'est un peu détendue au lavage, mais ça m'a bien arrangée parce qu'avant blocage le pull était un peu court. Les écheveaux sont très généreux, j'avais 327 g au lieu de 300. Ce qui m'a permis d'avoir une bonne longueur de corps et de jolies manches. J'aurai dû acheter un écheveau de plus pour avoir des manches longues, mais je me serais retrouvée avec beaucoup de restes...

Bon au final j'adore mon nouveau pull. J'ai les aiguilles qui chauffent en ce moment, c'est génial !


Midnight way MSAL, the frosted pumpkin stitchery :

Ce mois ci, j'ai donc fini et encadré ma broderie d'Halloween. Il manquait la bordure du bas, qui s'est faite en quelques jours. Je suis trop fan des petites têtes du monstre de Frankenstein !

Donc voilà, grâce à the frosted pumpkin stitchery, j'ai une décoration d'Halloween. Oui oui, c'est mon seul et unique objet qui rappelle cette fête, sauf si on compte le sac potiron de ma fille pour aller récolter les bonbons... Mais j'ai bien envie d'investir dans de la déco l'année prochaine ! Bon déjà, un il y a un autre point de croix sur ce thème (et des mêmes designeuses) qui me tente fortement...



Hyrule Map :

Après avoir fini ma broderie d'Halloween, et avant de commencer celle de Noël, j'ai un petit peu avancé sur ma carte afin de m'arrêter à un endroit plus  Je vous avoue que je commence à en avoir un petit peu ras le bol de ce projet. 

En plus ce que je suis en train de faire m'inspire moins que la partie centrale de la carte : le château d'Hyrule, le village Cocorico... J'avais aussi beaucoup aimé la montagne en haut à droite, mais ici le désert est un peu lassant. Enfin bon, après ma broderie de Noël, je la finalise parce qu'il ne reste plus grand chose finalement !