dimanche 11 mars 2018

Once upon a time sampler : suite et fin

Pendant un an, je vous ai montré, mois après mois, mes avancées dans le Once upon a time sampler de the frosted pumpkin stitchery. J'avais eu un gros coup de coeur pour cette broderie et je me suis lancée dans ce genre de calendrier au mois de mars de l'année passée. Chaque mois, j'attendais avec impatience de pouvoir reprendre mon ouvrage, trichant parfois pour commencer un peu avant le premier du mois. Entre-temps, je lorgnais sur le patron avec délice, en m'émerveillant devant le style, le détail et la précision des cicatrices. Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré broder ce sampler.


Sitôt fini, je l'ai amené chez le petit photographe près de chez moi qui fait des cadres sur mesure. Finalement il avait un cadre standard qui allait parfaitement avec le projet mais c'est lui qui s'est chargé de l'encadrer. Une semaine plus tard, après qu'il m'aie téléphoné pour me dire que tout était fini, j'ai eu l'heureuse surprise de découvrir mon ouvrage bien exposé dans sa boutique. Et j'ai eu le coup de foudre, parce qu'il a vraiment réussi à mettre cette broderie en valeur !


A la base, elle était destinée à rejoindre mon atelier de couture. Mais depuis que je l'ai déposée sur le buffet, dans ma salle à manger, je n'ai plus du tout envie de la bouger. Déjà, là, elle est exposée à la vue de tous mes invités, ce qui n'aurait pas été le cas dans mon atelier. Et oui, j'en suis très fière, d'ailleurs elle m'a déjà valu quelques compliments. Et en plus, je trouve qu'avec son cadre gris clair et toutes ses couleurs, elle dénote vraiment dans mon intérieur café, brun... Je vais même vous avouer quelque chose : elle est juste en face de ma place quand je déjeune, et je me surprends parfois à l'admirer, c'est fou !


Je n'ai modifié qu'une seule chose (en dehors de l'erreur sur Jack et le haricot magique) : en bas il fallait broder l'année mais comme elle ne correspondait plus (c'était 2013 ou 2014 je pense). J'ai recopié une photo tirée d'instagram où la brodeuse avait indiqué "the end", ce qui est plus intemporel, n'est-ce pas ? Bon du coup je prive les archéologues du futur d'un indice mais je me dis qu'ils sauront se débrouiller ^^


2 commentaires: