vendredi 16 février 2018

Mélilot # 2

Aujourd'hui, je vous présente un ouvrage sur lequel j'ai un avis partagé. Il s'agit de ma deuxième version de la chemise Mélilot de Deer and doe. Après une première version que j'aime beaucoup même si je ne la met pas très souvent, j'ai décidé d'en refaire une avec un autre tissu d'Atelier brunette, un coton bleu marine à pois, très joli.


Pendant la confection, je n'ai pas rencontré de difficulté particulière, si ce n'est que j'ai mal placé le col sur le dos de la chemise et que ça forme des plis disgracieux. Et puis ma machine me fait depuis quelques temps des boutonnières immondes. Bon, j'aurai peut-être du faire la bande de boutonnage cachée finalement. J'ai très souvent des problèmes de tension du fil qui se créent en milieu de projet et ça m'agace...


J'ai rallongé les manches de cinq cm et la longueur est maintenant parfaite. Je trouve que cette chemise me va relativement bien mais... j'ai l'impression d'avoir un air sévère. Peut-être l'association de la couleur avec le col de la chemise ? D'autant plus que je n'ai pas du tout le même ressenti avec ma première version.


Je me demande si je ne ferais pas mieux de me cantonner aux simples blouses et tee-shirts que je sors beaucoup plus régulièrement de mon armoire. En plus, je constate de plus en plus que je n'ai pas le temps, pour le moment en tout cas, de coudre de gros projets tout en soignant les finitions. Il m'a fallu plus d'un mois pour arriver au bout de cette chemise et je trouve que c'est très long. Bref, je me perds dans mon mojo couture en ce moment. Et puis je rêve beaucoup plus de tricot et de point de croix, pour lesquels j'ai d'ailleurs très envie de soigner les finitions. Pour moi, c'est un signe qu'il faut que je me concentre plus sur ces deux disciplines, c'est vraiment de ça dont j'ai besoin en ce moment. Ceci dit, je ne mets pas la couture en stant-by pour autant, il faut juste que je me force à faire plus simple...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire