mardi 19 avril 2016

Les chaussettes de Sasette

A partir de combien de paires peut-on dire qu'on est devenu fan des chaussettes en laine ? Après celles tricotées pour mon chéri, j'ai fini et porté les miennes. Je les avais commencées en janvier, alors que ma petite n'avait pas un mois. C'était simple à monter, et je pouvais faire quelques rangs dès qu'elle faisait une micro sieste. Cependant, je les ai rapidement mises de côté pour avancer sur d'autres encours.


Mais une fois que je les ai reprises, je les ai finies très rapidement. Et pourtant, je n'ai pas beaucoup aimé le patron, et mon sentiment pour cette couleur orange fluctuait beaucoup : parfois je l'adorais, parfois elle me lassait.

Le patron, donc : il s'agit des chaussettes de la schtroumphette d'Elise Dupont, qui est fortement conseillé pour les débutantes en chaussettes. On commence par les orteils, et comme c'était ma première fois, je suis allée voir une vidéo explicative de Letipanda, très bien faite. Ce qui est idiot, parce que le patron propose le lien d'une autre vidéo !


Les orteils anatomiques sont très sympas à faire, mais ça implique d'avoir une chaussette droite et une gauche. C'est très agréable à porter, mais je vous en reparlerai plus bas. Le pied est tout en jersey, c'est plutôt ennuyant, mais bon. Par contre pour le talon j'ai eu un peu de mal à comprendre les instructions. Bon, c'est peut-être aussi dû au fait que je les tricotais principalement le soir, et à cette période ma petite ne faisait pas encore ses nuits et donc mon cerveau n'étais pas entièrement disponible.


Puis, pour la tige du pied, avec la torsade, c'était très sympa à faire. Ce que je ne comprends pas, c'est que quand je regarde les photos, je vois que la torsade du pied droit n'est pas centrée sur ma cheville.

Quant à la laine, il s'agit de la Fabel de Drops, coloris 110, soit du orange plus clair que ce que l'on voit sur la photo. Elle est moins douce que la Goomy 50 de Bergère de France, je trouve. Mais ce n'est pas spécialement dérangeant. En plus il paraît qu'elle s'adoucit au lavage et qu'elle est très résistante.


Et le résultat ? Et bien, j'adore les mettre au pied. Je me sens très bien dedans, et je sens la laine sous mes pieds, ce qui me donne l'impression d'avoir un massage ^^ surtout quand je les associe à mes supers pantoufles toutes douces. Elles glissent un peu mais ce n'est pas trop grave. Par contre, à la fin de la journée, elles me démangent au niveau du rang de rabattage, et uniquement là, ce n'est donc pas la faute de la laine. J'ai utilisé cette vidéo pour rabattre les mailles, peut-être que ce n'est pas la méthode la plus adaptée ?

Du coup, je ne les porte pas toute la journée, en général juste le soir, quand j'ai envie de douceur... Enfin, elles sont déjà passées trois fois à la machine à laver et je n'ai rien à signaler.


J'ai envie de m'en tricoter d'autres, avec des points texturés, pour remplacer mes chaussettes du commerce qui en général ne sont pas très douces. Mais si c'est pour avoir des démangeaisons au niveau du mollet, non merci ! Donc si l'une d'entre vous a déjà eu le même problème, n'hésitez pas à me dire ce que vous avez fait pour le résoudre.

Sur ce, je vous souhaite une excellente journée !

2 commentaires:

  1. C'est vrai qu'avec une laine unie, tu pouvais te permettre d'autres fantaisies que le jersey mais pour débuter, c'est pas mal non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aaah, ce sera pour la prochaine fois !

      Supprimer