jeudi 11 février 2016

Ma première paire de chaussettes

Je n'ai jamais compris pourquoi on s'embêtait à tricoter des chaussettes. J'ai toujours affirmé qu'un pull tricoté, ça valait vraiment la peine, parce qu'il était exactement comme on le voulait, qu'il allait tenir longtemps, que ça allait être un réel investissement. Tandis que les chaussettes... On en trouve des très bien à prix corrects dans le commerce.


Et puis les podcasts sont arrivés. Dans lesquels j'ai découvert plein de superbes paires de chaussettes. Et surtout, j'ai vu des filles passionnées de chaussettes, qui se disaient accro. 

Petit à petit, l'idée à fait son chemin dans mon esprit. Et je me suis dit que même si ce n'était pas un investissement, l'important c'est le plaisir de créer quelque chose ! Pour moi qui aime les fils très fins, ç'aurait été dommage de ne pas essayer.


Mais je ne me lançais toujours pas. Jusqu'à ce que le barbu, qui parfois jette un coup d'oeil aux podcasts avec moi tout en jouant à Clash of Clan, m'a réclamé une paire.

D'ailleurs, il a un peu de mal à retenir tous les pseudos et il a commencé à inventer des nouveaux noms. C'est ainsi que Sans soucis la violette est devenue Pom pom la compote et Letipanda a été rebaptisée Petit ours brun. Voilà voilà.


La demande du barbu m'arrangeait bien parce que justement j'avais envie de me lancer. Il me restait une pelote de Goomy 50 de Bergère de France, laine utilisée pour mes mitaines Rustica. Comme celles-ci étaient trop petites et que je ne les mettais jamais, je les ai détricotées. J'avais ainsi assez de laine pour lui tricoter une jolie paire de chaussettes.

Et pour le patron, j'en ai trouvé un gratuit mais très très bien expliqué sur Ravelery : les Simple Skyp Sock d'Adrienne Ku, avec un petit point fantaisie sur le dessus. J'avais donc le patron, la laine, les aiguilles sans débourser un seul euro, et plus aucune excuse.


Et vous savez quoi ? J'ai adoré ! Je les ai finies un peu avant mon accouchement mais il m'a fallu du temps avant de rentrer les fils, et donc le barbu n'a pu les porter qu'hier. D'ailleurs, elles m'ont bien accompagnées pendant mes insomnies de fin de grossesse. Il m'est arrivé de les tricoter à 4h du matin devant un podcast. ^^

Je ne les ai pas bloquées parce que je n'ai pas de bloqueur à chaussettes et que j'avais la flemme d'en fabriquer un. Mais au fond, je ne trouve pas ça vraiment dérangeant. Le barbu est ravi même s'il les trouve un peu trop glissantes dans ses pantoufles. Je les ai essayées et c'est vrai qu'on est super bien dedans, du coup j'ai commencé une nouvelle paire, pour moi cette fois ! 

8 commentaires:

  1. C'est vrai qu'elles sont jolies et qu'elles ont l'air moelleuses. Si je ne portais pas des chaussettes de contention, je m'en ferais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dommage effectivement ! Parce que c'est vraiment chouette à faire

      Supprimer
  2. Tiens c'est rigolo, mon barbu aussi joue à CoC alors que mon en-cours tricot est une chaussette en ce moment !!
    Tu as bien fait de te lancer, elles sont très belles et sûrement bien plus chaudes que celles du commerce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben décidément, tous les mêmes ^^ justement c'est la chaleur qui me faisait peur parce qu'il a toujours trop chaud (contrairement à moi) mais ça n'a pas l'air de le déranger...

      Supprimer
  3. Huhuhu, c'est drôle parce que je me dis la même chose que toi sur les chaussettes (Enfin avant que tu ne succombes).
    Elles sont vraiment chouettes, une bonne raison supplémentaire pour que je m'y mette....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, fonce ! C'est pas comme si tu te lançais dans un super gros projet, tu verras bien si ça te plaît...

      Supprimer
  4. Et de jolies couleurs.
    Que de beaux modèles je vois mais presque tjs en anglais. Pouah _ hibiscus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heu oui je ne tricote presque plus que des modèles en anglais maintenant...

      Supprimer