dimanche 6 décembre 2015

Léontine

C'est qui, ça, Léontine ? C'est la petite éléphante qui veillera sur le sommeil de ma poupette. Au début de ma grossesse, je flânais souvent sur Ravelry en épinglant plein de projets dans mes favoris. L'un d'entre eux m'avait vraiment tapé dans l'oeil et j'avais affirmé que si le bébé était une fille, je le lui tricoterais. Le papa avait lui aussi craqué pour ce modèle de doudou : Girl Elephant in a Frondy Frock.


C'est un patron assez complexe mais très bien expliqué, et pour un super résultat ! La designeuse, Julie Williams, propose des patrons de plusieurs animaux, tant version fille que garçon, ainsi que des petits vêtements adaptés à chaque. Je suis hyper fan du résultat ! 

En plus, c'est la première fois que je réussis du jacquard. Mais je n'arrête pas de faire des noeuds dans mes pelotes, je ne comprends même pas comment font celles qui tricotent avec 3 ou 4 couleurs ! Si quelqu'un a une astuce, je suis preneuse.


Les instructions, en anglais, sont assez astucieuses : par exemple, il a fallu tricoter une maille envers pour repérer l'emplacement des yeux. Pour l'éléphante, j'ai utilisé du coton Fifty de Bergère de France, coloris perle. C'est la designeuse elle-même qui préconise d'utiliser du coton car le rendu se rapproche plus de la peau d'un éléphant. Pour la robe et les chaussures, j'ai utilisé des restes de laine  de mon stock : de la Baby Merino de Drops pour le violet et de la Barisienne de Bergère de France pour le blanc.


 Ce que j'ai changé par rapport au patron, c'est que normalement le haut de la robe est fermée avec un bouton, ce qui est assez pratique pour l'enlever. D'autant plus qu'il existe d'autres vêtements à tricoter pour ce doudou. Mais je suis une vraie parano en ce qui concerne ma fille et j'ai préféré ne pas mettre de bouton. J'ai donc cousu le haut en laissant une petite goutte ainsi que l'espace prévu pour que la queue puisse passer. Je ne pourrais pas changer la robe mais ce n'est pas grave.


Pour l'instant, c'est plus l'homme qui s'amuse avec cette petite Léontine, en lui inventant une histoire de dresseuse de chats. ^^

Et le reste du temps, elle attend dans le petit lit que sa copine daigne la rejoindre. Mais elle est accompagnée par toute une troupe d'éléphants, que je vous présenterais sous peu !

2 commentaires:

  1. Donc je pourrais dire au moins une fois dans ma vie : "je viens de voir un éléphant chevaucher un chat..." ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on ne peut pas dire ça souvent ^^

      Supprimer