mardi 30 décembre 2014

C'est l'heure du bilan !

Si vous vous souvenez bien, au début d'année, c'était la folie du Wearability project, ce grand moment où l'on jurait toutes que c'était décidé, on n'allait plus coudre que des vêtements qui nous iraient parfaitement, et qui seraient compatibles avec notre garde-robe, qu'on résisterait à ce coupon de tissu d'une couleur sublime mais qui ne nous irait pas...

Depuis, j'ai sincèrement essayé de respecter ce projet. Comparé à l'année passée, je porte beaucoup plus de mes créations, il faut dire que j'ai beaucoup progressé aussi, tant en couture qu'en tricot, ça aide quand même beaucoup. Alors j'ai compté les vêtements / ouvrages que j'ai fait cette année et 30 sur 44 sont un franc succès. Ce qui fait près de 70 %, j'ai encore du progrès à faire !



En 2013, j'avais vu sur le blog Métro, boulot, tricot une image qui regroupait les tricoteuses en quatre grandes catégories : l'abeille, le lamantin, le singe ou le paon. Je suis définitivement un lamantin, j'aime tout ce qui est cooconing, les couleur neutres mais douces...

Quelles leçons dois-je en tirer ? C'est simple, pour qu'un vêtement me plaise, il faut qu'il soit doux, pratique, et seyant. Si l'une ou l'autre de ces qualités n'entre pas en compte, c'est même pas la peine. En tricot, ça roule maintenant tout seul, je choisis bien mes projets, ma laine... En couture j'ai plus de mal à me concentrer, j'ai tendance à coudre sur des coups de tête sans me demander si ça vaut vraiment quelque chose.

Je voulais vous faire un récapitulatif en photo de mes réussites mais je n'y suis pas arrivée car je suis comme qui dirait une quiche en informatique, donc vous pouvez voir tout ça sur ce tableau pinterest.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire