samedi 20 septembre 2014

Ciel, mes bijoux !

Je vous le disais il y a quelques semaines, je me suis amusée à me faire quelque boucles d'oreilles et autres bijoux sympatoches, même si je n'en porte pas beaucoup. Seulement, un grave problème s'est ensuite posé : où ranger tout ça, moi la bordélique en puissance ?

De la même manière que j'avais créé une pochette pour mes aiguilles à tricoter en novembre, j'ai décidé de me faire une pochette sur mesure pour mes petits bijoux.


J'ai choisi de la gabardine de coton couleur pourpre, et à l'intérieur, le reste du coton de ma robe Cami, que j'ai aussi transformé en passepoil pour coudre tout autour de la pochette !


Bon, même s'il y a pas mal de défauts, je suis quand même particulièrement fière de cette pochette : j'ai été inspirée ici et  (entre autres), mais pour l'ensemble j'ai décidé comme une grande des dimensions, du nombre et du type de poche, de la fermeture, etc. Et quand je compare avec le même exercice que j'avais fait en novembre, je peux constater que j'ai énormément progressé !


Pour la fermeture, j'ai utilisé pour la première fois un bouton pression aimanté. J'ai utilisé du molleton thermocollant pour donner un aspect douillet. En haut, trois poches zippées pour les bracelets, puis deux bandes poinçonnées pour les boucles d'oreilles (je peux en accrocher 18 paires, j'ai encore de la marge^^). J'ai thermocollé de la vlieseline derrière pour les rigidifier.


Puis dix petites poches, zippées elles aussi, pour des bagues et pendentifs. Et enfin, trois grandes poches zippées pour les colliers ! 

En tout cas, c'est super pratique ce genre de pochette, j'ai pu l'amener en vacances pour tout avoir à portée de main, selon mon humeur... Et surtout, j'ai pu la personnaliser à loisir ! 

Et d'un point de vue technique, même si la pose du passepoil est... comment dire... un peu expérimentale... je peux vous dire que mes zip sont vraiment bien posées, mes poches tiennent bien le coup... ça peut sembler élémentaire, mais si j'en reviens à ma pochette à aiguilles, par exemple, je vois bien la différence !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire