mercredi 5 février 2014

The Wearability Project ou comment coudre malin (3)

Et voilà, au bout de ma troisième semaine d'analyse de ma garde-robe, j'en arrive à la conclusion, qui va enfin me permettre de savoir ce que je peux coudre, tricoter, en me faisant plaisir.

Récapitulons : la première semaine, j'ai passé en revue mes hauts, et la deuxième semaine, c'était au tour de mes bas et accessoires de passer sous la loupe.


La première chose qui me saute aux yeux, c'est que je porte beaucoup de vêtements que je possède en petite quantité, et inversement. C'est pas très pratique. Le but est donc d'inverser la tendance !

Pendant des années, je me suis habillée "madame" : jupes, chemisiers, talons. On me donnait dix ans de plus et surtout ça ne collait pas à ma personnalité. Je n'étais jamais vraiment satisfaite, j'avais toujours envie de changer de look, mais les quelques fois où j'ai osé, j'ai fait des fautes de goûts énormes. Deux personnes m'ont convaincue de m'habiller autrement : mon amoureux et ma copine Valérie, qui m'ont fait essayer des fringues que je n'aurai jamais pris de moi-même : pantalons, tee-shirts, gilets... Tous ces vêtements cosy que je porte le plus maintenant ! Grâce à eux, je me trouve simple et jolie, et on me donne enfin mon âge. 

Voilà en gros le genre de projets dans lesquels je peux me lancer sans risque :

-à coudre : tee-shirts (Plantain, demain, tu passes à la casserole !), robes (Sureau, tu hantes mes rêves les plus fous), foulards. Quand j'aurai le niveau, des pantalons et des shorts, et aussi deux ou trois chemises. Enfin, juste pour le plaisir, des sacs (que je vais utiliser et réutiliser, ça c'est sûr !^^)
-à tricoter : robes, gilets, mitaines. Une fois par an un bonnet et un châle. Il n'y a pas beaucoup de diversité, du coup j'ai pris une grande décision : je vais enfin commencer à tricoter des modèles patiemment mis sur ma liste de favoris sur Ravelry (et il y en a beaucoup ^^). A moi les patrons anglophones qui tombent parfaitement !
-à acheter : collants, sous-pulls, ceintures... Evidemment, ce n'est qu'à la fin des soldes que je parviens à cette conclusion. :-(

Côté couleurs, à part le jaune et le blanc, je pense que tout me va plus ou moins. Le tout est de savoir doser ! Et puis j'ai envie de couleurs dans ma garde-robe... Pour les imprimés, je dois juste faire attention à ce que ce soit portable, parce que parfois je craque sur des tissus qui sont beaucoup trop voyants.

Bon, tout ça, c'est ce que je vais faire pour moi, mais j'ai un homme qui attend impatiemment que je lui couse et tricote de beaux vêtements. De ce côté-là, je ne met pas de limite : c'est lui qui choisit son modèle, son tissu... (ok, il a tendance à choisir trop compliqué, mais bon)

Je suis vraiment contente d'avoir participé à ce Wearability Project : ça me permet vraiment de voir plus clair ! J'ai plein de projets dans ma tête...

En plus, j'ai eu deux projets, un en couture et un au tricot, qui se sont vraiment mal terminés et qui ont fini à la poubelle. Le premier, un pull qui ne me plaisait que moyennement (mais je ne savais pas quoi faire d'autre), s'est révélé trop grand sur la longueur et trop étroit sur la largeur. Le deuxième, une robe burda (que j'ai refaite par après) a été fait avec un tissu que j'ai acheté parce que je ne trouvais rien d'autre dans la boutique, et qui s'est retrouvé avec des traces blanches après lavage. Maintenant, si je ne suis pas à fond à 100 % sur un projet, c'est pas la peine.

Et voilà, plus qu'à empoigner mes aiguilles (à coudre et à tricoter), et à m'y mettre sans plus tarder !

A partir de maintenant, je reviens à un article tous les week-ends, sauf quand j'ai des petits projets couture à vous montrer, comme des foulards par exemple.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire