dimanche 17 novembre 2013

Last but not least

Il y a quelques semaines maintenant, j'ai fini le Toad promis à des amis pour leur petit garçon, fan de l'univers de Mario. Si j'ai mis un peu de temps à vous le montrer, c'est parce qu'à la fin, cette peluche m'énervait tellement que si je m'étais écoutée je l'aurai immolée par le feu. Sauf que j'aurai risqué de me brûler et j'aurai été encore plus énervée.

Pourquoi tant de haine ? Parce que j'ai dû adapter le patron que j'ai trouvé sur ce blog. C'est un patron qui est bien fait, mais comme j'ai pris d'autres types de laine, ça ne donnait pas la même chose pour la tête, du coup j'ai dû adapter le reste.


Puis j'ai dû trouver des solutions pour faire les yeux et la bouche, car je n'arrivais pas à les broder correctement. J'ai mis un temps fou pour finir ce petit machin rigolo, et j'en suis arrivée à cette conclusion : jamais au grand jamais je n'essaierais de créer mes propres modèles de tricot. Le calcul et moi, ça fait cinq.

Enfin, je suis quand même assez fière du résultat. Les laies utilisées sont la Caline, Ciboulette, Coton fifty et la Sirène de Bergère de France.

Du coup, j'ai décidé d'arrêter de tricoter des doudous pour le moment. J'aime bien le principe de faire un petit projet entre deux gros, mais j'ai trouvé mon bonheur sur Ravelry pour les accessoires et ma liste de favoris ne cesse de croître.

Je vous expliquerai cela dans quinze jours, promis ! 

Sur ce, je vous souhaite une excellente semaine !

2 commentaires:

  1. Vraiment trop chou quelle patience il y a longtemps que moi j aurais envoyé tout dans le mur lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est vrai que ça a pas été facile de le finir, mais j'avais déjà abandonné un doudou mario en crochet avant, je pouvais pas abandonner celui-là !

      Supprimer